Publié le 8 Août 2015

Le but initial était de rejoindre le pico de la Maladeta depuis le refuge de Venasque, mais des problèmes intestinaux en ont décidé autrement. J'ai vite compris que je n'irais pas vers la Maladeta, Je me suis donc rabattu sur le joli pic  de Paderna qui est une belle borne calcaire au milieu du granit omniprésent. Ce sommet offre une belle vue sur la partie Ouest du massif de la Maladeta.

Je suis donc parti du refuge de Venasque pour gagner le refuge de la Rencluse le beau vallon des lacs de la Rencluse et sans difficulté particulière au pico de Paderna. Retour par le même itinéraire.

Les gardiens du refuge de Venasque sont sympa.

2300m de dénivelé sur une journée et demi

Un des boums du Port en fin d'après midi.

Un des boums du Port en fin d'après midi.

Pic de la Mine.

Pic de la Mine.

Les brumes tentent de s'intaller aux boums du Port.

Les brumes tentent de s'intaller aux boums du Port.

Un gypaète.

Un gypaète.

Le pic de la Mine est impressionnant.

Le pic de la Mine est impressionnant.

Le refuge de Venasque.

Le refuge de Venasque.

Lever de soleil sur le massif de la Maladeta.

Lever de soleil sur le massif de la Maladeta.

Le pico dela Maladeta se couvre de teintes cuivrées.

Le pico dela Maladeta se couvre de teintes cuivrées.

Le même cliché quelques minutes plus tard.

Le même cliché quelques minutes plus tard.

Les sommets occidentaux de la Maladeta et le pico d'Alba.

Les sommets occidentaux de la Maladeta et le pico d'Alba.

Mailh Pintrat et pics d'Estauas.

Mailh Pintrat et pics d'Estauas.

Pico de Paderna.

Pico de Paderna.

Le beau vallon des lacs de la Rencluse.

Le beau vallon des lacs de la Rencluse.

Tuca Blanca de Paderna.

Tuca Blanca de Paderna.

Panorama depuis les environs des lacs de la Rencluse.

Panorama depuis les environs des lacs de la Rencluse.

Paysage magnifique.

Paysage magnifique.

Un des lacs de la Rencluse en voie de comblement.

Un des lacs de la Rencluse en voie de comblement.

Le lac "supérieur" de la Rencluse.

Le lac "supérieur" de la Rencluse.

Tuca Blanca de Paderna et Tuqueta Blanca de Paderna.

Tuca Blanca de Paderna et Tuqueta Blanca de Paderna.

Muela et Diente d'Alba, Pico d'Alba et Tuca Blanca de Paderna.

Muela et Diente d'Alba, Pico d'Alba et Tuca Blanca de Paderna.

Pico Cordier, Pico Sayo, Mir et Pico d'Alba.

Pico Cordier, Pico Sayo, Mir et Pico d'Alba.

Pico Cordier.

Pico Cordier.

Pico de la Maladeta.

Pico de la Maladeta.

Panorama Sud depuis le pico de Paderna.

Panorama Sud depuis le pico de Paderna.

Le glacier de la Maladeta va souffrir en cette année 2015.

Le glacier de la Maladeta va souffrir en cette année 2015.

De retour aux lacs de la Rencluse.

De retour aux lacs de la Rencluse.

Les eaux limpides.

Les eaux limpides.

Le Sauvegarde et la Mine encadrent le Port de Venasque.

Le Sauvegarde et la Mine encadrent le Port de Venasque.

Pic de Sauvegarde.

Pic de Sauvegarde.

L'Aneto.

L'Aneto.

Au Port de Venasque.

Au Port de Venasque.

Les Boums du Port de Venasque.

Les Boums du Port de Venasque.

Voir les commentaires

Rédigé par randonnees-pyreneenes.over-blog.com

Publié dans #Aneto - Posets

Repost 0

Publié le 30 Juillet 2015

On continue à fouler les hautes altitudes pyrénéennes en se rendant au pic Cordier et à son proche voisin le Sayo. Ces deux sommets portent aussi les noms de 1er et 2eme pic occidentaux de la Maladeta.

Nous sommes partis du Plan de Senarta pour rejoindre par une piste le Puente de Cregüeña. Un sentier raide s'engage dans une belle sapinière puis arrive à la Pleta de Cregüeña. C'est un plateau particulièrement fleuri où l'on trouve des lys martagon, des iris, des aconits et bien d'autres encore. La vue est déjà belle depuis ce plateau et une halte rafraichissante est la bienvenue. Le sentier se poursuit pour gagner le fond du cirque.Le chemin est très raide et la pente se calme quelque peu avent d'arriver au déversoir de l'ibon de Cregüeña. Ce lac naturel parmi les plus grands des Pyrénées est encadré par plusieurs cimes de 3000m d'altitude. On quitte alors le déversoir du lac pour grimper par de grandes dalles de granit vers l'ibon Cordier. Cet étang est encore en grande partie gelée et nous sommes au pied du pic Cordier On gagne le col Cordier par un pierrier puis par des blocs de granit le pic Cordier.

Peu de monde à ce sommet et vue grandiose du Vignemale à la Pique d'Estats. Le lac de Cregüeña ressemble à une cornemuse dixit Russell dans ces récits montagnards.

Le glacier de la Maladeta est en glace vive sur sa partie basse et médiane. Cet été 2015 va encore laisser des traces au glaciers pyrénéens.

Après avoir pris une bonne collation au sommet nous suivons sans difficulté particulière la crête jusqu'au pic Sayo qui offre une vue similaire au Cordier.

Retour par le même itinéraire.

2000m de dénivelé pour 11 heures 15 pauses comprises.

 

Le Perdiguère apparait depuis le sentier de Cregüeña.

Le Perdiguère apparait depuis le sentier de Cregüeña.

Ixeya et Tuca d'es Corbets.

Ixeya et Tuca d'es Corbets.

Iris à la Pleta de Cregüeña.

Iris à la Pleta de Cregüeña.

Le Perdiguère.

Le Perdiguère.

Le laurier saint Antoine est bien présent à la Pleta de Cregüeña.

Le laurier saint Antoine est bien présent à la Pleta de Cregüeña.

Les lys Martagon sont abondants.

Les lys Martagon sont abondants.

Les Posets se dévoilent.

Les Posets se dévoilent.

Le pico de Cregüeña.

Le pico de Cregüeña.

Nous progressons dans la raide montée de l'ibon de Cregüeña et le panorama s'ouvre de plus en plus.

Nous progressons dans la raide montée de l'ibon de Cregüeña et le panorama s'ouvre de plus en plus.

Pointe de Litérole et le sommet bicéphale des Crabioules.

Pointe de Litérole et le sommet bicéphale des Crabioules.

Pic de Maupas et pic de Boum.

Pic de Maupas et pic de Boum.

Aguja Juncadella, pico Aragüells et pico de Piedres Alba encadrent le lac de Cregüeña.

Aguja Juncadella, pico Aragüells et pico de Piedres Alba encadrent le lac de Cregüeña.

Les trois Eriste.

Les trois Eriste.

Depuis le lac de Cregüeña, des Posets au pic de Boum.

Depuis le lac de Cregüeña, des Posets au pic de Boum.

Le Pico Aragüells et l'ibon de Cregüeña.

Le Pico Aragüells et l'ibon de Cregüeña.

La Cotiella et le pic d'Espouy.

La Cotiella et le pic d'Espouy.

Au pied du pic Cordier.

Au pied du pic Cordier.

Aguja Haurillon, Aguja de Cregüeña, Aguja de Juncadella et pico Aragüells.

Aguja Haurillon, Aguja de Cregüeña, Aguja de Juncadella et pico Aragüells.

Panoramique depuis le lac Cordier.

Panoramique depuis le lac Cordier.

Au sommet du pic Cordier, vue sur le glacier de la Maladeta et le pic de la Maladeta.

Au sommet du pic Cordier, vue sur le glacier de la Maladeta et le pic de la Maladeta.

Munia et Vignemale.

Munia et Vignemale.

Les 3000 du luchonnais depuis le pic Cordier.

Les 3000 du luchonnais depuis le pic Cordier.

Panorama depuis le pic Cordier.

Panorama depuis le pic Cordier.

Maladeta, Aneto et Maldito depuis le pic Cordier.

Maladeta, Aneto et Maldito depuis le pic Cordier.

Vue plogeante sur le lac immense de Cregüeña.

Vue plogeante sur le lac immense de Cregüeña.

Depuis le pic Sayo.

Depuis le pic Sayo.

Pic Cordier et Maldito depuis le Sayo.

Pic Cordier et Maldito depuis le Sayo.

Pico de Le Bondidier.

Pico de Le Bondidier.

L'ibon Cordier encore gelé en cette fin juillet.

L'ibon Cordier encore gelé en cette fin juillet.

Nous dominons l'ibon de Cregüeña.

Nous dominons l'ibon de Cregüeña.

La sévère face Ouest du pico Maldito.

La sévère face Ouest du pico Maldito.

Raiponce orbiculaire.

Raiponce orbiculaire.

Dans la descente des grandes dalles granitiques au dessus de l'ibon de Cregüeña.

Dans la descente des grandes dalles granitiques au dessus de l'ibon de Cregüeña.

Cirque de Cregüeña.

Cirque de Cregüeña.

Les cascades du barranco de Cregüeña.

Les cascades du barranco de Cregüeña.

Mail Pintrat depuis le Puente de Cregüeña.

Mail Pintrat depuis le Puente de Cregüeña.

Voir les commentaires

Rédigé par randonnees-pyreneenes.over-blog.com

Publié dans #Aneto - Posets

Repost 0

Publié le 15 Juillet 2015

Les Besiberris del Mig formés par les pic Simo et Jolis auraient perdus quelques mètres les faisant passer sous la fameuse barre symbolique des 3000m. Peu importe, on gardera en tête qu'ils font toujours partis de la liste officielle des 3000 pyrénéens et c'est en plus une très bonne occasion de visiter cette superbe région des Encantats,

Avec Roland, Pierre et Fred, nous sommes partis depuis le lac de Cavallers pour longer ce dernier et atteindre le planell de Riumalo. On tourne à gauche pour rentrer dans le Barranc de Malavésina. Un sentier énergique, nous fait gagner rapidement de l'altitude et atteint l'Estany de Malavesina. Ce vallon est particulièrement fleuri. On y trouve entre autre des scabieuses, des Iris des Pyrénées, des lys des Pyrénées et de nombreux framboisiers bien vigoureux.  

L'Estany de Malavesina est un joli site qui offre de très belles vues sur la Punta Alta mais aussi sur la crête découpée des Besiberris.

La suite de l’itinéraire bien cairné mais de plus en plus pierreuse, se fait sans grande difficulté jusqu'au pied des Besiberris del Mig. Au pied du sommet il existe deux solutions. Soit, on gagne le pas de Trescazes et on suite la crête jusqu'au pic Jolis et enfin le Simo. Les difficultés ne dépasse pas le 1er degré dans ce cas là. La deuxième possibilité consiste à gravir directement le pic Jolis par un système de petites cheminées ne dépassant pas le niveau F+

Le panorama est splendide notamment vers le Besiberri Nord qui a un aspect farouche.

Retour par le même itinéraire en profitant amplement des lieux.

1300m de dénivelé pour cet itinéraire.

Lac de Cavallers et Punta Harlé

Lac de Cavallers et Punta Harlé

Le Barranco de Malavesina.

Le Barranco de Malavesina.

La cime altière du Besiberri Nord.

La cime altière du Besiberri Nord.

Besiberri del Mig par Cavallers
Le lys des Pyrénées.

Le lys des Pyrénées.

Besiberri Nord.

Besiberri Nord.

Cascade au dessus de L'estany de Malavesina.

Cascade au dessus de L'estany de Malavesina.

A l'estany de Malavesina.

A l'estany de Malavesina.

Belle vue vers la Punta Alta.

Belle vue vers la Punta Alta.

Besiberri del Mig.

Besiberri del Mig.

La fière Punta Harlé.

La fière Punta Harlé.

Vers le Comaloforno.

Vers le Comaloforno.

Au pic Jolis, le Besiberri Nord est spectaculaire.

Au pic Jolis, le Besiberri Nord est spectaculaire.

Aneto et Val de Besiberri.

Aneto et Val de Besiberri.

Russell, Aneto, Maldito et Maladeta.

Russell, Aneto, Maldito et Maladeta.

Besiberri Nord et Maubermé au loin.

Besiberri Nord et Maubermé au loin.

Panorama depuis le pic Jolis.

Panorama depuis le pic Jolis.

Pic de Vallivierna.

Pic de Vallivierna.

Les amis sur la crête entre Jolis et Simo.

Les amis sur la crête entre Jolis et Simo.

La belle pyramide du Besiberri Nord.

La belle pyramide du Besiberri Nord.

Panorama depuis le pic Simo.

Panorama depuis le pic Simo.

Vers la Punta Alta.

Vers la Punta Alta.

Sur la crête entre Simo et Jolis.

Sur la crête entre Simo et Jolis.

Perdiguère, Crabioules et Maupas.

Perdiguère, Crabioules et Maupas.

Estany Gelat de Comaloforno.

Estany Gelat de Comaloforno.

Besiberri Sud et Comaloforno.

Besiberri Sud et Comaloforno.

Pic Simo et Besiberri Nord.

Pic Simo et Besiberri Nord.

Descente du pic Jolis.

Descente du pic Jolis.

Entre Travessani et Punta Alta.

Entre Travessani et Punta Alta.

La crête sévère des Besiberris.

La crête sévère des Besiberris.

Estany de Malavesina.

Estany de Malavesina.

Travessani, Comalespadas et Punta Alta.

Travessani, Comalespadas et Punta Alta.

Comalespada et Punta Alta au milieu des lys des Pyrénées.

Comalespada et Punta Alta au milieu des lys des Pyrénées.

Iris des Pyrénées.

Iris des Pyrénées.

Les aiguilles de Travessani.

Les aiguilles de Travessani.

Planell de Riumalo

Planell de Riumalo

Lys Martagon.

Lys Martagon.

Voir les commentaires

Rédigé par randonnees-pyreneenes.over-blog.com

Publié dans #Val d'Aran - Encantats

Repost 0

Publié le 11 Juillet 2015

Après la rude sortie au Russell, voici une randonnée facile et délassante qui passe par le fameux port de Vénasque où la vue soudaine sur le massif de la Maladeta est grandiose. Cette année, les glaciers pyrénéens risquent de souffrir car de la glace apparait déjà sur leur partie basse. Un sentier monte efficacement entre le port de Vénasque et le sommet du Sauvegarde. Le panorama de ce sommet n'est plus à vanter. 

Retour par le port de la Picade et le vallon de la Frèche pour admirer les petits lacs éponymes. la descente par ce vallon est assez raide. 

1600m de dénivelé pour 7 heures 30 en aller et retour pauses comprises

Pic de la Pique.

Pic de la Pique.

Cascade sur le sentier du port de Vénasque.

Cascade sur le sentier du port de Vénasque.

Pic de la Mine.

Pic de la Mine.

Bec de Corbeau et aiguille Morin.

Bec de Corbeau et aiguille Morin.

Boums du Port et pic de Sajust.

Boums du Port et pic de Sajust.

Boums du Port.

Boums du Port.

Pic de Sauvegarde.

Pic de Sauvegarde.

Et soudain, le panorama se dévoile au port de Vénasque.

Et soudain, le panorama se dévoile au port de Vénasque.

Pic de la Maladeta.

Pic de la Maladeta.

Aneto, Coronas, Maladeta, Cordier, Sayo, Mir, Diente de Alba et Alba.

Aneto, Coronas, Maladeta, Cordier, Sayo, Mir, Diente de Alba et Alba.

Brèche de Vénasque.

Brèche de Vénasque.

Les Posets.

Les Posets.

Perdiguère et Maupas.

Perdiguère et Maupas.

Panorama depuis le pic de Sauvegarde.

Panorama depuis le pic de Sauvegarde.

Le Perdiguère.

Le Perdiguère.

Hourgade et petit Quayrat.

Hourgade et petit Quayrat.

Vallée de Vénasque.

Vallée de Vénasque.

L'Aneto

L'Aneto

Besiberri Nord et Forcanada.

Besiberri Nord et Forcanada.

Lac de la Montagnette.

Lac de la Montagnette.

Boums du Port.

Boums du Port.

Entre pic de la Mine et le massif de la Maladeta.

Entre pic de la Mine et le massif de la Maladeta.

Quelques lotiers.

Quelques lotiers.

Sous le port de la Picade.

Sous le port de la Picade.

Panorama sous le Port de la Picade.

Panorama sous le Port de la Picade.

Posets, Perdiguère et Sauvegarde.

Posets, Perdiguère et Sauvegarde.

Le pic de la Maladeta.

Le pic de la Maladeta.

Pa de Sucre et Besiberri Nord.

Pa de Sucre et Besiberri Nord.

Etand de la Frèche.

Etand de la Frèche.

Etangs de la Frèche.

Etangs de la Frèche.

Cet endroit est reposant.

Cet endroit est reposant.

Les eaux émeraudes des étangs de la Frèche.

Les eaux émeraudes des étangs de la Frèche.

Les linaigrettes sont dans leur élément.

Les linaigrettes sont dans leur élément.

Fin de la randonnée à l'hospice de France.

Fin de la randonnée à l'hospice de France.

Voir les commentaires

Rédigé par randonnees-pyreneenes.over-blog.com

Publié dans #Luchonnais

Repost 0

Publié le 9 Juillet 2015

Ce pic porte le nom d'un célèbre pyrénéiste et c'était une bonne occasion de rendre visite à cette cime austère. 

L'itinéraire démarre au barrage de Llauset passe par l'Estany de Botornas puis le col de Vallivierna. Jusqu’à ce col, tout va bien l'itinéraire est balisé par le GR 11 mais progressivement, l'itinéraire va devenir de plus en plus rude. On gagne alors le col des Isards par un cheminement cairné. Passé ce col, le minéral va régner en maitre et les cairns seront plus diffus. Il faut alors gagner la base du pic Russell. et prendre le couloir méridional garni de pierres instables. A l'aide des cairns, on aboutit à un bloc coincé que l'on évite par la gauche par un mur de 4 mètres peu pourvu en prises. On peut coter ce mur en 3eme degrés. Une fois passé cet obstacle, je rend visite à l'aiguille Russell contiguë au mur que je viens de franchir. De cette aiguille, on redescend un peu pour gravir la crête Sud de l'antécime du pic Russell. Après quelques pas de deuxième degré, on aboutit à l'antécime du pic Russell puis au pic Russell. Finalement cet itinéraire est plus long qu'il n'y parait. Mais la vue est magnifique notamment sur l'Aneto. Le panorama est immense du Balaitous à la Pique d'Estats.

Retour par le couloir méridional puis par l'Estany del Cap de Vall ou lac Russell dans un univers de roches éclatées. On remonte vers un col coté 2715m pour rejoindre un autre col situé au pied du pic de la Solana d'Anglos. On domine ainsi l'estany Negre ou lac Packe On descend vers l'Estany del Cap de Llauset. puis on rejoint l'estany de Botornas et le grand lac de Llauset où de magnifiques lys martagon entament leur floraison.

Voilà une très belle journée de montagne où je n'ai croisé personne.

1200m de dénivelé pour 10 heures pour le circuit pauses comprises.

Le pic de Vallivierna depuis l'Estany de Llauset.

Le pic de Vallivierna depuis l'Estany de Llauset.

Estany de Botornas.

Estany de Botornas.

Une résurgence.

Une résurgence.

Arméries.

Arméries.

Vers les pics de Vallibierna.

Vers les pics de Vallibierna.

Depuis le col de Vallivierna, L'Aneto et le Russell.

Depuis le col de Vallivierna, L'Aneto et le Russell.

Espadas et Posets depuis le col de Vallivierna.

Espadas et Posets depuis le col de Vallivierna.

Grand Bachimale depuis le col de Vallivierna.

Grand Bachimale depuis le col de Vallivierna.

Ibon Bajo de Vallivierna.

Ibon Bajo de Vallivierna.

Les ibons de Vallivierna et les Posets.

Les ibons de Vallivierna et les Posets.

Les Ibons de Vallivierna.

Les Ibons de Vallivierna.

Depuis le col des Isards, le Russell.

Depuis le col des Isards, le Russell.

Estany de Cap de la Vall, Pic Feixant et Besiberri au fond.

Estany de Cap de la Vall, Pic Feixant et Besiberri au fond.

Aiguille Sud de Russell.

Aiguille Sud de Russell.

Antécime du pic Russell.

Antécime du pic Russell.

L'Aneto.

L'Aneto.

Perdiguère, Royo, Litérole et Crabioules.

Perdiguère, Royo, Litérole et Crabioules.

Panorama Ouest depuis le pic Russell.

Panorama Ouest depuis le pic Russell.

Besiberri Nord.

Besiberri Nord.

Posets et Aneto.

Posets et Aneto.

Espadas, Posets et Vignemale au fond.

Espadas, Posets et Vignemale au fond.

Forcanada au dessus de la mer de nuages.

Forcanada au dessus de la mer de nuages.

Montardo d'Aran.

Montardo d'Aran.

Tuc de Molieres puis Maubermé et Valier au loin.

Tuc de Molieres puis Maubermé et Valier au loin.

Le passage du bloc coincé.

Le passage du bloc coincé.

L'élément liquide est le bienvenu dans cet univers exclusivement minéral.

L'élément liquide est le bienvenu dans cet univers exclusivement minéral.

Estany de Cap de la Vall.

Estany de Cap de la Vall.

Pic Russell.

Pic Russell.

Estany Negre.

Estany Negre.

Panoramique au dessus de l'Estany Negre.

Panoramique au dessus de l'Estany Negre.

Estany de Cap de Llauset.

Estany de Cap de Llauset.

Estany de Cap de Llauset dominé par le pic de la Solana de Llauset.

Estany de Cap de Llauset dominé par le pic de la Solana de Llauset.

Panoramique à l'Estany de Cap de Llauset.

Panoramique à l'Estany de Cap de Llauset.

Gentianes.

Gentianes.

Les eaux cristallines.

Les eaux cristallines.

Estany de Botornas.

Estany de Botornas.

Estany de Llauset.

Estany de Llauset.

Lys Martagon.

Lys Martagon.

Iris des Pyrénées.

Iris des Pyrénées.

Voir les commentaires

Rédigé par randonnees-pyreneenes.over-blog.com

Publié dans #Aneto - Posets

Repost 0

Publié le 19 Juin 2015

Après les magnifiques paysages traversés hier dans le parc national d'Ordesa, je suis allé rendre visite à cette cime bien découpée de la Peña Otal.

Au dessus de l'Emita de Santa Elena, il faut avoir un peu de nez pour trouver le départ du sentier du vallon de Turbon. Ensuite, ce denier est raide et sans répit jusqu'au Collado Otal. Ce vallon est parsemé de curiosités géologiques avec une grotte glacé et un gouffre exhalant des vapeurs froides. La Peña Otal reste caché longtemps et on ne la voit qu'au Collado Otal. Ensuite, il faut prendre la cheminée de droite qui est cairnée, elle est parfois garnie de pierres instables et il y quelques pas de 2° degré. La vue au sommet est splendide notamment sur le versant Sud du Vignemale la Tendeñera proche et le Mont Perdu. Ce vallon de Turbon est bien fleuri et on y trouve la fameuse Ramonde des Pyrénées.

1450m de dénivelé pour 07 heures 45 en aller et retour pauses comprises.

Ramonde des Pyrénées.

Ramonde des Pyrénées.

Dans le vallon de Turbon.

Dans le vallon de Turbon.

Entrée de la grotte glacée où du matériel technique est utile pour pouvoir renter à l'intérieur.

Entrée de la grotte glacée où du matériel technique est utile pour pouvoir renter à l'intérieur.

Peña Otal depuis le col éponyme.

Peña Otal depuis le col éponyme.

Tendeñera depuis le Collado Otal.

Tendeñera depuis le Collado Otal.

Vignemale depuis le Collado Otal.

Vignemale depuis le Collado Otal.

La Peña Otal bicolore.

La Peña Otal bicolore.

Le pic de Feners.

Le pic de Feners.

Vers le Vignemale.

Vers le Vignemale.

La Tendeñera alterne entre les calcaires gris et ocre.

La Tendeñera alterne entre les calcaires gris et ocre.

Peyreget et Ossau.

Peyreget et Ossau.

Argualas, Garmo Negro et Infiernos.

Argualas, Garmo Negro et Infiernos.

Vers les Chabarrou.

Vers les Chabarrou.

Aspé et Arrouy.

Aspé et Arrouy.

Le Panorama de l'Anie en passant par le Vignemale est magnifique.

Le Panorama de l'Anie en passant par le Vignemale est magnifique.

Balaitous et Punta Zarre.

Balaitous et Punta Zarre.

Les plaines aragonaises, la Peña Oroel et la Tendeñera.

Les plaines aragonaises, la Peña Oroel et la Tendeñera.

Vers le Taillon, le Marboré, le Cylindre et le Mont Perdu.

Vers le Taillon, le Marboré, le Cylindre et le Mont Perdu.

Cylindre et Mont Perdu.

Cylindre et Mont Perdu.

Vue sur l'entrée du canyon d'Arazas.

Vue sur l'entrée du canyon d'Arazas.

Néouvielle, Pic long et Cambielh

Néouvielle, Pic long et Cambielh

Le Vignemale coté Sud.

Le Vignemale coté Sud.

On voit bien le couloir de la Moskowa.

On voit bien le couloir de la Moskowa.

On redescend ce rude vallon d'Otal.

On redescend ce rude vallon d'Otal.

Gabiétous et Taillon.

Gabiétous et Taillon.

Vers la Peña Otal.

Vers la Peña Otal.

Vers les Gabiétous.

Vers les Gabiétous.

Entre Gabiétous et Escuzana.

Entre Gabiétous et Escuzana.

Paradisie.

Paradisie.

Voir les commentaires

Rédigé par randonnees-pyreneenes.over-blog.com

Publié dans #Cauterets - Marcadau - Panticosa - Vignemale

Repost 0

Publié le 19 Juin 2015

C'est le bon moment pour aller visiter la superbe région calcaire d'Ordesa. Il y a peu de monde et l'on évite ainsi la foule des mois de juillet et d'aout. Pour gravir la Punta Tobacor, voici un circuit intéressant mais long qui offre en permanence des vues spectaculaires sur le canyon du Rio Arazas. Nous sommes ici au royaume de la verticalité et certains passages sont à aborder avec prudence. Je suis donc parti de la Pradera d'Ordesa pour gagner par une belle hêtraie les fameux clavijas de Cotatuero. Ce passage vertigineux équipé de clous et d'une main courante peut nécessiter une longe pour pouvoir se vacher sur la main courante. Une chute à cet endroit pourrait être fatale. On débouche ainsi de façon élégante au dessus des abîmes de Cotatuero et on part à gauche pour se diriger vers le plateau karstique de Mondarruego puis vers le col du Descargador. On descend vers un plateau dénommé A Plana puis on remonte au col de Millaris. De ce passage on suit vers le sud la ligne de crête jusqu'à la Punta Tobacor. La vue est magnifique sur les versant Sud des sommets encadrants le cirque de Gavarnie.

De la Punta Tobacor, on peut descendre par un terrain pierreux et instable en direction du refuge de Goriz On rejoint le Gr 11 et on descend par les Clavijas de Soaso. On peut admirer la magnifique cascade de Cola de Caballo.

Si vous avez encore un peu de jus, il est particulièrement intéressant pour quelques mètres de dénivelé en plus, d'emprunter la Faja de Pelay. C'est un magnifique sentier suspendu au dessus des abîmes du canyon d'Arazas. Les vues sur le massif du Mont Perdu y sont magnifiques ainsi que sur escarpements ocres de la Punta Tobacor. On atteint après une longue traversée le Mirador Calzilarruego qui fait face au cirque de Cotatuero. La Senda de los Cazadores nous amène de façon expéditive à la Pradera d'Ordesa afin de conclure ce circuit d'une rare beauté.

Environ 1800m de dénivelé pour 26 km pour le circuit. Ne pas négliger la longueur.

Le Tozal del Mallo.

Le Tozal del Mallo.

Un muflier sur le sentier de Cotatuero.

Un muflier sur le sentier de Cotatuero.

Les escarpements calcaires du Gallinero.

Les escarpements calcaires du Gallinero.

Depuis les clavijas de Cotatuero.

Depuis les clavijas de Cotatuero.

Le passage des clavijas de Cotatuero.

Le passage des clavijas de Cotatuero.

Un saxifrage à longues feuilles.

Un saxifrage à longues feuilles.

Depuis la fin des clavijas, c'est grandiose.

Depuis la fin des clavijas, c'est grandiose.

La cascade de Cotatuero se jette dans les abîmes.

La cascade de Cotatuero se jette dans les abîmes.

Vers les falaises soutenants la Punta Tobacor.

Vers les falaises soutenants la Punta Tobacor.

La rivière s'écoule en gradins avant de tomber brutalement dans le cirque de Cotatuero.

La rivière s'écoule en gradins avant de tomber brutalement dans le cirque de Cotatuero.

Les isards sont nombreux dans le secteur.

Les isards sont nombreux dans le secteur.

Le Mont Perdu apparaît et il a reçu une couche de neige fraiche.

Le Mont Perdu apparaît et il a reçu une couche de neige fraiche.

Lapiaz.

Lapiaz.

Gentianes printanières.

Gentianes printanières.

Le pico Blanco depuis la Plana de Narcizo.

Le pico Blanco depuis la Plana de Narcizo.

Le Taillon et le doigt de la fausse brèche.

Le Taillon et le doigt de la fausse brèche.

Taillon, brèche de Roland et Casque peu avant la Punta Tobacor.

Taillon, brèche de Roland et Casque peu avant la Punta Tobacor.

Les trois soeurs...

Les trois soeurs...

Cylindre du Marboré et Mont Perdu.

Cylindre du Marboré et Mont Perdu.

El Monte Perdido.

El Monte Perdido.

Panorama Sud depuis la Punta Tobacor.

Panorama Sud depuis la Punta Tobacor.

Les Posets bien platrés en cette mi juin.

Les Posets bien platrés en cette mi juin.

Vers la Tendeñera.

Vers la Tendeñera.

Le Casque du Marboré.

Le Casque du Marboré.

Peña Montañesa et Grand Sestrales.

Peña Montañesa et Grand Sestrales.

Vers la Punta Custodia.

Vers la Punta Custodia.

Quelques fines dentelures de lapiaz viennent border ce petit ru.

Quelques fines dentelures de lapiaz viennent border ce petit ru.

Une belle chute d'eau.

Une belle chute d'eau.

Quelques Asters au dessus des clavijas de Soaso.

Quelques Asters au dessus des clavijas de Soaso.

La cascade de Cola de Caballo.

La cascade de Cola de Caballo.

Vallée d'Ordesa.

Vallée d'Ordesa.

Depuis la Faja de Pelay, Cylindre, Mont Perdu et Soum de Ramond.

Depuis la Faja de Pelay, Cylindre, Mont Perdu et Soum de Ramond.

Cylindre et Mont Perdu.

Cylindre et Mont Perdu.

Panoramique depuis la Faja de Pelay, somptueux.

Panoramique depuis la Faja de Pelay, somptueux.

On ne lasse pas de ces vues admirables.

On ne lasse pas de ces vues admirables.

Que de paysages merveilleux!!

Que de paysages merveilleux!!

Les parois de la Punta Tobacor.

Les parois de la Punta Tobacor.

Canyon d'Arazas en fin de journée.

Canyon d'Arazas en fin de journée.

Face au cirque de Cotatuero.

Face au cirque de Cotatuero.

Depuis le mirador Calzilarruego.

Depuis le mirador Calzilarruego.

Depuis la Senda de los Cazadores.

Depuis la Senda de los Cazadores.

Une journée s'achève dans la vallée d'Ordesa.

Une journée s'achève dans la vallée d'Ordesa.

Dernières lueurs sur les falaises de la Punta Tobacor.

Dernières lueurs sur les falaises de la Punta Tobacor.

Une sacrée journée de randonnée s'achève.

Une sacrée journée de randonnée s'achève.

Voir les commentaires

Rédigé par randonnees-pyreneenes.over-blog.com

Publié dans #Gavarnie - Troumouse - Ordesa

Repost 0

Publié le 3 Juin 2015

Petite randonnée assez rapide au départ du col des Tentes avec un passage exposé au niveau du doigt de la fausse brèche si ce dernier est enneigé. Cela m'a permis de repérer de futurs itinéraires de randonnée dans le secteur. La vue au sommet est sympa quoiqu'un peu gâchée par les nuages. La neige n'était pas terrible et il n'y a eu que peu de regel.

1000m de dénivelé pour 6 heures 30 en aller et retour pauses comprises

Taillon et Gabiétous depuis le col des Tentes.

Taillon et Gabiétous depuis le col des Tentes.

Les Gabiétous.

Les Gabiétous.

Peña Otal et Tendeñera.

Peña Otal et Tendeñera.

Gabiétous et Tourettes.

Gabiétous et Tourettes.

Soum d'Aspé et Malh Arrouy.

Soum d'Aspé et Malh Arrouy.

Depuis le col des Sarradets, découverte soudaine de la brèche de Roland et Taillon.

Depuis le col des Sarradets, découverte soudaine de la brèche de Roland et Taillon.

Brèche de Roland.

Brèche de Roland.

Pilier occidental de la Brèche de Roland.

Pilier occidental de la Brèche de Roland.

Les Gabiétous depuis le Taillon.

Les Gabiétous depuis le Taillon.

Frondellas et Balaitous.

Frondellas et Balaitous.

Le Vignemale dans les nuages

Le Vignemale dans les nuages

Vers le pic Long.

Vers le pic Long.

Le Casque du Marboré.

Le Casque du Marboré.

Le versant Sud de la Brèche de Roland.

Le versant Sud de la Brèche de Roland.

Le Marboré et la Tour surplombent le cirque de Gavarnie

Le Marboré et la Tour surplombent le cirque de Gavarnie

La Grande Cascade de Gavarnie.

La Grande Cascade de Gavarnie.

Les marmottes sont nombreuses dans le secteur.

Les marmottes sont nombreuses dans le secteur.

Voir les commentaires

Rédigé par randonnees-pyreneenes.over-blog.com

Publié dans #Gavarnie - Troumouse - Ordesa

Repost 0

Publié le 23 Mai 2015

En ce moment, le temps est plutôt maussade versant français et il ne faut pas hésiter à franchir la frontière pour aller trouver l'astre solaire dans le haut Aragon. Une fois de plus une splendide randonnée va me conduire sur le magnifique belvédère du Sestrales Alto. Au départ du pont de San Urbez et du canyon d'Añisclo. Un sentier parfois raide se faufile entre les falaises du Sestrales Bajo. Cette randonnée est à faire par temps sec et en absence de neige car certains passages sont exposés. cette sortie est plus longue qu'il n'y parait. La vue sur le massif du Mont Perdu et le canyon d'Añisclo est magique.

1350m de dénivelé pour 06 heures 30 en aller et retour pauses comprises.

Le Mondoto depuis San Urbez.

Le Mondoto depuis San Urbez.

Les Ramondias des Pyrénées sont abondantes dans le secteur.

Les Ramondias des Pyrénées sont abondantes dans le secteur.

Le vue s'ouvre un peu.

Le vue s'ouvre un peu.

On se demande par où le sentier passe.

On se demande par où le sentier passe.

Au col sans nom.

Au col sans nom.

La Peña Montañesa.

La Peña Montañesa.

Les falaises du Sestrales Bajo.

Les falaises du Sestrales Bajo.

La Tendeñera.

La Tendeñera.

Vers les pics d'Eriste.

Vers les pics d'Eriste.

Le Tozal del Diablo.

Le Tozal del Diablo.

Les Posets.

Les Posets.

Voici le passage où une chute serait fatale.

Voici le passage où une chute serait fatale.

Fenêtre calcaire.

Fenêtre calcaire.

Depuis le Sestrales Bajo.

Depuis le Sestrales Bajo.

Les falaises abruptes du Sestrales Bajo.

Les falaises abruptes du Sestrales Bajo.

Depuis le Sestrales Alto vue splendide sur l'entaille du canyon d'Añisclo.

Depuis le Sestrales Alto vue splendide sur l'entaille du canyon d'Añisclo.

Cylindre, Mont Perdu, Soum de Ramond, Punta de las Olas et Tres Marias.

Cylindre, Mont Perdu, Soum de Ramond, Punta de las Olas et Tres Marias.

La massif calcaire du Mont Perdu.

La massif calcaire du Mont Perdu.

Pic d'Espouy et Cotiella.

Pic d'Espouy et Cotiella.

Cylindre, Mont Perdu et Soum de Ramond.

Cylindre, Mont Perdu et Soum de Ramond.

Vers le Vallibierna.

Vers le Vallibierna.

Gentianes de Koch.

Gentianes de Koch.

Lapiaz...

Lapiaz...

Gentianes printanières.

Gentianes printanières.

Magnifiques paysages

Magnifiques paysages

A flanc de falaise.

A flanc de falaise.

Mondoto et Sestrales Bajo.

Mondoto et Sestrales Bajo.

Voir les commentaires

Rédigé par randonnees-pyreneenes.over-blog.com

Publié dans #Aure - Louron

Repost 0

Publié le 19 Mai 2015

Voici un massif qu'il faut visiter au moins une fois dans une vie de pyrénéiste. En effet ce massif d'une altitude respectable assez excentré de la crête frontière étonne par la variété de ses paysages. En une journée on peut faire une très belle boucle en partant du refuge de Lavasar où la vue est déjà magnifique.

On se dirige vers l'Ibon de Plan ou Basa de la Mora où on se demande par quel miracle un étang peut subsister dans un univers de roches poreuses. Les rives du lac bordé de solides pins à crochets invitent à la poésie. L'itinéraire se poursuit au fond du cirque hors sentier et par un cheminement cairnée. On gagne le vallon supérieur de la Ribereta Ciéga. puis on gagne le col de Riberata par des pentes de neige assez raide et de cailloutis fuyants. Il faut descendre assez franchement vers le secteur de Ereta de las Bruxas puis remonter vers le col de la Colladeta. On grimpe le dôme calciné de la Cotiella par une sente relativement bien marquée. Si ce n'est déjà fait, le panorama finira par vous couper le souffle. Pour changer un peu on peut faire un retour par le vallon de Lavasar. Pour se faire, on revient par le col de Ribereta.  puis on descend par le vallon pittoresque de Lavasar. Les aiguilles de Lavasar sont de magnifiques lames calcaires baignées d'un petit lac à leurs pieds.

Il ne faut pas sous estimer le longueur de l'itinéraire environ 16 kilomètres et faire cette splendide randonnée au mois de mai car la chaleur peut y être accablante.

1400m de dénivelé pour 10 heures 00 pour le circuit en profitant largement des paysages sublimes offerts par ce massif.

 

Depuis le refuge de Lavasar, le massif du Mont Perdu.

Depuis le refuge de Lavasar, le massif du Mont Perdu.

La Punta Suelza.

La Punta Suelza.

La Robiñera et la Munia.

La Robiñera et la Munia.

Batoua, Balinet, Guerreys et Lustou.

Batoua, Balinet, Guerreys et Lustou.

Pico de Llosat.

Pico de Llosat.

A l'ibon de Plan.

A l'ibon de Plan.

Panorama à l'Ibon de Plan.

Panorama à l'Ibon de Plan.

Reflets à l'Ibon de Plan.

Reflets à l'Ibon de Plan.

Ibon de Plan.

Ibon de Plan.

Le passage qui permet de passer au vallon de Ribereta Ciéga.

Le passage qui permet de passer au vallon de Ribereta Ciéga.

Un monolithe audacieux.

Un monolithe audacieux.

Vers la Punta Suelza.

Vers la Punta Suelza.

Vers le Batoua.

Vers le Batoua.

Vue plongeante sur l'Ibon de Plan.

Vue plongeante sur l'Ibon de Plan.

Vue magnique depuis le vallon de Ribereta Ciéga.

Vue magnique depuis le vallon de Ribereta Ciéga.

Le pic d'Espouy.

Le pic d'Espouy.

La Diagonale du pic d'Espouy.

La Diagonale du pic d'Espouy.

Le grand Bachimale et la Punta del Sabre.

Le grand Bachimale et la Punta del Sabre.

La Peña de la Una.

La Peña de la Una.

La Peña Montañesa et le Tozal de Guara au fond.

La Peña Montañesa et le Tozal de Guara au fond.

La Cotiella apparaît enfin.

La Cotiella apparaît enfin.

Le Movison Grande et le massif du Mont Perdu.

Le Movison Grande et le massif du Mont Perdu.

Le vaste plateau calcaire d'Entremon.

Le vaste plateau calcaire d'Entremon.

Espadas et Llardana depuis la Cotiella.

Espadas et Llardana depuis la Cotiella.

Massid de la Maladeta depuis la Cotiella.

Massid de la Maladeta depuis la Cotiella.

Le Perdiguère.

Le Perdiguère.

Argualas, Garmo Negro et Taillon.

Argualas, Garmo Negro et Taillon.

Embalse de Médiano et la longue échine calcaire de la Peña Montañesa.

Embalse de Médiano et la longue échine calcaire de la Peña Montañesa.

Panorama Nord depuis la Cotiella.

Panorama Nord depuis la Cotiella.

Vers le Besiberri Nord.

Vers le Besiberri Nord.

Vers la Punta Alta.

Vers la Punta Alta.

Pic de la Niscoude, Guerreys et Lustou.

Pic de la Niscoude, Guerreys et Lustou.

Les cornes en guise de cairn sommital à la Cotiella.

Les cornes en guise de cairn sommital à la Cotiella.

Peneblanque et Munia.

Peneblanque et Munia.

La brèche de la Bruxas et Cotiella.

La brèche de la Bruxas et Cotiella.

L'audacieuse aiguille de Lavasar et la Munia au fond.

L'audacieuse aiguille de Lavasar et la Munia au fond.

Les aiguilles de Lavasar.

Les aiguilles de Lavasar.

Dans le vallon de Lavasar, la Peña de la Una.

Dans le vallon de Lavasar, la Peña de la Una.

Refuge de Lavasar et pico de Llosat.

Refuge de Lavasar et pico de Llosat.

Vers le Grand Bachimale.

Vers le Grand Bachimale.

Voir les commentaires

Rédigé par randonnees-pyreneenes.over-blog.com

Publié dans #Aure - Louron

Repost 0