Une journée au Palas suivie d'une journée en Enfer.

Publié le 28 Juillet 2010

Bonjour à tous,

Voici un petit récit de deux journées de randonnée entre la France et l'Espagne autour du massif du Balaitous.

Avec mon compagnon de rando, nous partons du parking du plan d'Aste. Notre objectif du jour est l'ascension du Palas par la cheminée Ledormeur. La remontée du vallon de Larribet est toujours aussi belle. Elle atteint son apogée au environ de La Claou.

Peu avant le port du Lavedan, il reste un bon névé à traverser avec une neige béton, les crampons- piolet sont de rigueur. On passe le port puis on rejoint la cheminée Ledormeur qui ne pose pas de problème particulier par temps sec. Il faut tout de même être vigilant. Le sommet du Palas offre une vue magnifique notamment sur le bassin des lacs d'Arrémoulit et d'Arriel.

Nous descendons par la même voie puis descente directe aux lacs d'Arriel par des éboulis malcommodes. Il ne faut pas être allergique au caillou.

Repos au refuge de Respomuso, pour une nuit réparatrice avant la longue journée qui nous attends.

Le lendemain, départ du refuge pour emprunter le Gr 11 en direction du col de Tebarray puis du col d'Enfer. Le site du lac de Tebarray est étonnant. Cela ressemble à un lac de cratère.

Nous entamons la montée vers les pics d'Enfer qui est un massif surprenant avec ses immenses dalles de calcaire blancs qui contrastent avec le brun des schistes. Du sommet des pics d'Enfer, la vue est sublime sur de nombreuses célébrités et sur le bassin des lacs Azules.

Retour très long par l'Ibon de Llena Cantal puis le port de la Peyre Saint Martin et enfin le parking du Plan d'Aste.

Deux grosses journées de rando environ 10 heures chacune, mais inoubliables au vue des paysages traversés.

 

Première journée: Pic de Palas 2974m.


100_5674.JPGVallon de Larribet, le Palas commence à se dévoiler tout au fond.

100_5691.JPGRefuge de Larribet.

100_5699.JPGAu lac de Batcrabère, nous sommes maintenant dans un environnement de haute montagne.

100_5701.JPGLes lacs de Batcrabère en enfilade.

100_5703.JPGLe Balaitous.

100_5710.JPGDu port du Lavedan, la vue s'ouvre sur les sierras espagnoles et le pic d'Arriel. De gros orages ont du sévir sur le secteur au vue de la couleur du lac d'Arriel.

100 5720Du sommet du Palas, vue plongeante sur les lacs d'Arrémoulit.

100_5724.JPGVers le Lurien et le lac d'Artouste.

100_5729.JPGLe Balaitous et les Frondellas.

100_5738.JPGLa cheminée Ledormeur.

100_5750.JPGIbon d'Arriel Bajo.

100_5752.JPGIbon d'Arriel Bajo

100_5758.JPGUn pin tortueux.

100_5768.JPG

Arrivée à Respomuso pour un repos bien mérité.

 

Deuxième journée: Pics D'Enfer 3082m et 3076m.

100_5772.JPG

Cirque de Piedrafita au petit matin.

100_5782.JPG

L'ibon de Llena Cantal sert de miroir au massif du Balaitous.

100_5791.JPG

Du col de Tebarray, vue vers les pics d'Enfer.

100_5796.JPGIbon de Tebarray.

100_5798.JPG

Les dalles calcaires des Pics d'Enfer.

100_5802.JPG

Depuis le pic d'Enfer occidental, le Garmo Negro surveille les ibones de Pondiellos recouverts de leur carapace de glace.

100_5810.JPG

Vers le Pic de Cambalès et la Grande Fache.

100_5816.JPG

Vers la sierra de Partacua: Telera, Collarada.

100_5820.JPG

Du pic d'Enfer Central, vue sublime sur les ibones Azules et le lac de Bachimana.

100_5835.JPG

Panorama depuis le pic d'Enfer Central.

 100_5842.JPG

Vue de l'arête qui sépare le pic Central du pic occidental. L'Ossau et le Balaitous sont bien visibles.

100_5843.JPG

Vers le Vignemale.

100_5849.JPG

Ibon de Tebarray dominé par le pic éponyme. Balaitous au fond.

100_5861.JPG

Ibon de Tebarray, quelques icebergs flottent à sa surface.

100_5867.JPG

Ibon de Llena Cantal au soleil.

100_5871.JPG

Grande Fache depuis la plaine de Campo Plano.

100_5876.JPG

Ibon de Campoplano

100_5882.JPGLac de Rémoulis avant la longue descente de la vallée de la Peyre Saint Martin.


Rédigé par randonnees-pyreneenes.over-blog.com

Publié dans #Cauterets - Marcadau - Panticosa - Vignemale

Repost 0
Commenter cet article

Lagrole 21/12/2010 07:51


Superbes images de deux sommets qui valent le détour!
Le Palas vaut bien de nombreux "3000".
Quant aux Picos del Infierno, ils dominent en efft des paysages inoubliables.
Lagrole