Aux Gourgs Blancs et ses proches voisins.

Publié le 13 Septembre 2011

Le mois de septembre est une période particulièrement propice à la randonnée en haute montagne. La lumière y est meilleure qu'en été et il y a nettement moins de monde.

Avec le camarade Jordi, nous avons décidé de rendre visite au pic des Gourgs Blancs. C'est pour moi le plus beau des 3000 pyrénéens car il se mérite et il n'a aucun accès vraiment facile. 

 

Nous sommes partis du Pont de Prat dans la vallée du Louron pour gagner par un joli sentier en balcon les gorges de Clarabide. Un bon sentier nous mène au grand lac de Caillauas d'un bleu intense dominé par les faces sévères du pic de Hourgade. Le sentier se poursuit sans histoire vers les splendeurs lacustres des Isclots. Ces lacs sont de pures merveilles avec leur teinte tantôt d'un bleu céleste tantôt d'un vert émeuraude. Une fois passé ces lacs, le terrain devient minéral et nous atteignons au bout de 5 heures 30 d'ascension le col des Gourgs Blancs. Le pic Gourdon étant proche, nous gravissons ce dernier par la crête en bon rocher où l'on pose parfois les mains. Le panorama est absolument magnifique.

Nous redescendons par le même itinéraire puis nous gagnons à l'est le col du Pluviomètre puis la Tusse de Montarqué qui sera notre résidence du soir afin d'admirer le coucher du soleil sur les 3000 du Portillon.

Ce fut un bivouac de rève, peu de vent et les crêtes qui s'embrasent au coucher du soleil, un spectacle inoubliable.

 

Le lendemain, nous rejoignons le col du Pluviomètre puis le Port d'Oo par un terrain instable. Nous descendons de ce port en perdant de l'altitude pour gagner par un chaos d'éboulis parfois énorme le port de Gias. Nous ne sommes plus qu'à une heure des Gourgs Blancs. Nous traversons par un cheminement ascendant la face sud des Gourgs Blancs puis nous arrivons à une cheminée avec un bloc coincé qui se contourne par la gauche. Peu avant la fin de cette cheminée, nous bifurquons à gauche. On rejoint ainsi par une escalade en bon rocher la cime des Gourgs Blancs. Le panorama est dantesque notamment sur les posets et le bassin des lacs des Isclots. Nous revenons par le même itinéraire vers le Port de Gias et nous gagnons par une petite sente les pics de Clarabide.

La descente du Port de Gias est extrèmement pénible jusqu'au lac de Clarabide. La longue descente vers le pont du Prat est sans histoire sur un petit sentier qui passe par des sites admirables.

 

1er jour: 1950m de dénivelé pour 10 heures à l'aller pauses comprises.

2ème jour: 700m de dénivelé pour 10 heures pauses comprises.

 

Itinéraire à n'effectuer que par beau temps et pour montagnards confirmés en raison des terrains traversés.

 

1ère journée: Pic Gourdon 3034m, Tusse de Montarqué 2889m depuis le Pont de Prat.

 

101_1462.JPG

Lumière matinale sur le pic Parraouis.

101_1468.JPG

Les Gorges de Clarabide.

101_1479.JPG

Le bleu profond du lac de Caillauas

101_1487.JPG

Lac des Isclots surveillé par le pic Gourdon.

101_1491.JPG

Lac des Isclots.

101_1501.JPG

Lacs des Isclots parsemé d'ilôts.

101_1515.JPG

Aux Isclots.

101_1519.JPGLes superbes lacs des Isclots.

101_1522.JPG

Voici un nouveau né parmis les lacs pyrénéens.

101_1528.JPG

Face Nord des Gourgs Blancs.

101_1533.JPG

Depuis le col des Gourgs Blancs.

101_1537.JPG

Lac Glacé et les 3000 du cirque du Portillon depuis le pic Gourdon.

101_1539.JPG

Les lacs des Isclots en enfilade depuis le pic Gourdon.

101_1550.JPG

Panorama Sud Ouest depuis le pic Gourdon.

101_1542.JPG

Pic Jean Arlaud et Gourgs Blancs depuis le pic Gourdon.

101_1563.JPG

Panorama Est depuis le pic Gourdon.

101_1564.JPG

Spijeoles depuis le pic Gourdon.

101_1568.JPG

Jordan sur la crête du Gourdon.

101 1571

Lac Glacé qui ne l'est plus à cette saison.

101_1582.JPG

Ce laquet sans nom où se deverse dans ses eaux un petit glacier contibue à magnifier ce tableau.

101_1604.JPG

Lac du Portillon surveillé par le groupe Crabioule, Literole, Royo et Perdiguère.

101_1610.JPG

Je ne me lasserais jamais de ce panorama offert par la Tusse de Montarqué entourée de géant de pierre.

101_1618.JPG

Panoramique depuis la Tusse de Montarqué.

101_1624.JPG

Incendie sur les les Crabioules, le Royo et le Perdiguère.

101_1626.JPG

Cette lumière est féerique sur les Spijeoles.

101_1629.JPG

Arbizon depuis notre chambre d'altitude.

101_1636.JPG

La journée s'achève sur le Seil de la Baque.


2ème jour: Gourgs Blancs 3129m, pics de Clarabide 3012 et 3020m.

 

 

101_1638.JPG

Les nuages de haute altitude offrent une palette de couleur incroyable.

101_1639.JPG

Le jour commence à poindre sur le Quayrat et le Lézat.

101_1645.JPG

Gourgs Blancs et Gourdon.

101_1648.JPG

Les crêtes des Gourgs Blancs s'embrasent.

101_1650.JPG

Depuis la Tusse de Montarqué, nous assistons à un somptueux lever de soleil.

101 1658

Ce laquet sans nom sous le col du Pluviomètre sert de miroir au pic des Gourgs Blancs.

101_1660.JPG

Pic Gourdon et pic des Spijeoles.

101_1667.JPG

Pic Gourdon depuis le Port d'Oo.

101_1672.JPG

Pic de Clarabide depuis le Port de Gias.

101_1673.JPG

Le bassin lacustre des Isclots dominé par le Hourgade. Ce pic des Gourgs Blancs offre un panorama fabuleux.

101_1680.JPG

Lac Glacé, Lézat, Crabioules, Perdiguère et Seil de la Baque.

101_1685.JPG

Panorama Ouest du Pic des Gourgs Blancs.

101_1687.JPG

Panorama Nord du pic des Gourgs Blancs.

101_1689.JPG

La plaque commémorative en la mémoire du pyrénéiste Jean Arlaud.

101_1694.JPG

Lac de Gias, Escorbets et Turbon au fond.

101_1696.JPG

La cheminée avec le bloc coincé.

101_1698-copie-1.JPG

Le cylindre du pic de Gias, Posets et pics de Clarabide.

101_1701.JPG

Au Port de Gias, Punta Suelza au fond puis Grand Batchimala.

101_1704.JPG

Depuis le Pic de Clarabide, Vue splendide sur le lac de Clarabide et le lac de Pouchergues.

101_1714.JPG

Face Sud des Gourgs Blancs.

101_1723.JPG

Pic de Gias puis face Sud du Seil de la Baque et Aneto au fond.

101_1726.JPG

Les Posets en pleine face depuis Clarabide.

101_1728.JPG

Dans la descente du Port de Gias, lac de Clarabide puis Grand Batchimala au fond.

101_1731.JPG

Lac de Clarabide.

101_1736.JPG

Depuis le deversoir du lac de Clarabide, vue plongeante sur le lac de Pouchergues, Lustou, Parraouis et Estos au fond.

101_1744.JPG

Au lac de Pouchergues dominé par les hautes murailles de Clarabide.

101_1748.JPG

Quelques Aconits fleurissent encore la belle vallée d'Aygues Tortes.

101_1753.JPG

Derniers regards sur les pics de Clarabide.

101_1756.JPG

Nous voici au dessus de la Soula, Signal de Bassia au fond.

101_1762.JPGLa fin de la randonnée approche. La vallée du Louron depuis le sentier des gorges de Clarabide.


Rédigé par randonnees-pyreneenes.over-blog.com

Publié dans #Aure - Louron

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

montcalm 15/10/2014 11:19

Bravo pour ces photos ;
émouvant de voir la plaque en hommage à Jean Arlaud ; ce sommet lui fût fatal

randonnees-pyreneenes.over-blog.com 16/10/2014 19:11

Merci pour votre commentaire. Bonne continuation.

lagrole 18/11/2011 12:21

Bonjour FLo64,
Superbes photos d'une région incomparable.
Bravo à vous pour cette idée de boucle sur 2 jours.
Lagrole.

randonnees-pyreneenes.over-blog.com 20/11/2011 20:47



Merci Lagrole ou Pierre, c'est comme vous voulez. J'y étais déjà venu il y a deux ans mais avec une météo mitigée et comme ce secteur est merveilleux, je me devais de le redecouvrir avec des
conditions parfaites.



jack 18/09/2011 07:59


Et au fait JOYEUX ANNIOVERSAIRE!!!


randonnees-pyreneenes.over-blog.com 18/09/2011 22:57



Salut Laurent,


 


Merci beaucoup pour ton attention pour l'anniversaire et merci pour le commentaire de la sortie aux Gourgs Blancs.


Bientôt je mettrais en ligne mon ascension à l'Ossau. C'était super.


 


@+



jack 18/09/2011 07:58


Salut Flo
Quelle balade encore dans un coin que j'adore même si je ne le connais pas si bien. Bravo à vous et les photos sont SUBLIMES encore une fois

Laurent