Publié le 19 Septembre 2011

Il y avait un moment que cette ascension me trottait dans la tête. François m'avait proposé de réaliser cette ascension et je n'ai pas hésité à me lancer dans cette entreprise.

Nous avons choisi une belle journée de septembre pour réaliser cette sortie. Il n' y avait pas trop de monde.

Nous sommes partis depuis la cabane de l'Araille pour gagner par un bon sentier la col de soum de Pombie.

Nous descendons vers le refuge de Pombie puis nous remontons vers le col de Suzon.

Nous arrivons ainsi vers 2345m à la première cheminée. Nous partirons 10 mètres vers la droite pour trouver un passage de difficulté similaire. Le sentier gagne la seconde cheminée la plus haute mais constituée d'excellentes prises. La troisième cheminée ressemble plus à un couloir raide et l'on atteint de cette manière la croix du Portillon qui est un passage clé. Nous remontons par des éboulis le rein de Pombie. On débouche entre la Pointe de France et la Pointe d'Espagne. Nous passons deux petites brèches et le pic du Midi d'Ossau est sous nos pieds.

La vue est belle notamment sur les lacs d'Ayous, le pic d'Aspe et la pic de la Collarada. Le retour se fera par le même itinéraire. La corde est restée dans le sac.

 

Cette sortie est faire impérativement par beau temps et pour montagnards car il y plusieurs passages de deuxième degré et du fait de certaines portions exposées. 

 

1300m de dénivelé pour 7 heures 30 pauses comprises.

 

101_1920.JPGLe ciel est grognon mais cela va nettement s'améliorer. Pic de Peyreget.

101_1923.JPGCirque d'Anéou et la dent de la Pène de la Glère à droite.

101_1926.JPGToutes les faces de l'Ossau sont fascinantes.

101_1928.JPGAu col de Suzon, l'Ossau en impose.

101_1930.JPGEn haut de notre variante de la première cheminée.

101_1934.JPGFrançois à l'attaque de la deuxième cheminée.

101_1938.JPGLes difficultés sérieuses sont passées. Nous voici au Portillon.

101_1939.JPGAu Portillon, belle vue sur la vallée d'Ossau.

101_1941.JPGLe rein de Pombie.

101_1942.JPGNous approchons de la Pointe d'Espagne.

101_1946.JPGVers la Peña Telera, la Pala de Ip et la Collarada.

101_1951.JPGPanorama Sud Ouest depuis le pic du Midi d'Ossau.

101_1961.JPGPanorama vers les lacs d'Ayous, pic de Sesques à droite.

101_1965.JPGLac de Bious Artigues et pic de Sesques.

101_1967.JPGPetit pic du Midi d'Ossau au premier plan puis Pico de Lecherin, Pic d'Aspe, Llana de la Garganta, Llana del Bozo et Visaurin.

101_1971.JPGVers le Lurien, le Palas et le Balaitous.

101_1975.JPGVers le pic de Ger, Le Grand Gabizos et le pic des Tourettes.

101_1980.JPGFace Sud du Midi d'Ossau. De gros cumulus se sont dévellopés.

101_1985.JPGRefuge de Pombie et pic Saoubiste.

101_1992.JPGDepuis le col de Soum de Pombie, derniers regards sur Jean Pierre, Saoubiste à droite.

101_1997.JPGL'automne commence à s'installer en montagne avec ces quelques colchiques.

Voir les commentaires

Rédigé par randonnees-pyreneenes.over-blog.com

Publié dans #Haut Béarn Aspe - Ossau

Repost 0

Publié le 17 Septembre 2011

On ne présente plus ce sommet pyrénéen dont le panorama n'est plus à vanter. La région qu'il domine est magnifique et il est intéressant de démarrer l'ascension plus bas à partir du lac d'Oredon. On visite ainsi le petit paradis des Laquettes miroir de la pointe audacieuse du Ramougn.

 

Cette randonnée n'est pas difficile mais est plus agréable quand les névés recouvrent les pierriers cernant la cime du Néouvielle.

 

1250m de dénivelé. Je ne mets pas d'horaire car nous avons bien profiter des paysages surtout au niveau des Laquettes.

 

101_1770.JPG

Au lac d'Oredon, le pic Méchant et le Cylindre d'Estaragne ou grnd pic d'Ailharisses s'illuminent d'or.

101_1772.JPG

Ambiance matinale aux Laquettes.

101_1776.JPG

Toujours cette atmosphère paisible qui se dégage aux Laquettes.

101_1783.JPG

Nous restons contemplatifs devant cette offrande de la nature.

101_1789.JPG

A la grande Laquette, le Ramougn se mire dans ses eaux.

101_1797.JPG

Le lac d'Aubert est un miroir naturel. Magique!!

101_1798.JPG

Pic d'Estibère et pic d'Aumar dominant le lac d'Aubert.

101_1803.JPG

La Brèque de Barris.

101_1804.JPG

A la Brèque de Barris, le Ramougn semble plus haut que son grand frère le Néouvielle.

101_1812.JPG

Brèche de Chausenque.

101_1818.JPG

Le Néouvielle est plus agréable à gravir quand les névés recouvrent les pierriers.

101_1840.JPG

Les lacs d'Aumar et d'Aubert puis l'Arbizon depuis le Néouvielle.

101_1841.JPG

On distingue le pic altier du Montaigu puis le bassin des lacs dets Coubous puis le pic de Midi de Bigorre.

101_1845.JPG

Panorama Sud depuis le Néouvielle.

101_1852.JPG

Vers le Campbielh, le Badet et le Pic Long.

101_1843.JPG

Panorama Nord depuis le pic de Néouvielle.

101_1854.JPG

Tour, Casque, Brèche de Roland, Taillon et Gabiétous depuis le Néouvielle.

101_1858.JPG

La pointe élégante du Ramougn et le grand réservoir de Cap de Long.

101_1868.JPG

Madamète et Estibère dominent les lacs d'Aubert et d'Aumar.

101_1878.JPG

Vue extraordinaire depuis les abords de la Brèque de Barris sur ce magnifique ensemble lacustre.

101_1897.JPG

101_1905.JPGLa grande Laquette.

101_1908.JPGSerait ce une rizière?

101_1909.JPGAux Laquettes, un véritable petit paradis.

101_1914.JPGNous voici à la dernière Laquette dans ce cadre reposant.

Voir les commentaires

Rédigé par randonnees-pyreneenes.over-blog.com

Publié dans #Aure - Louron

Repost 0

Publié le 13 Septembre 2011

Le mois de septembre est une période particulièrement propice à la randonnée en haute montagne. La lumière y est meilleure qu'en été et il y a nettement moins de monde.

Avec le camarade Jordi, nous avons décidé de rendre visite au pic des Gourgs Blancs. C'est pour moi le plus beau des 3000 pyrénéens car il se mérite et il n'a aucun accès vraiment facile. 

 

Nous sommes partis du Pont de Prat dans la vallée du Louron pour gagner par un joli sentier en balcon les gorges de Clarabide. Un bon sentier nous mène au grand lac de Caillauas d'un bleu intense dominé par les faces sévères du pic de Hourgade. Le sentier se poursuit sans histoire vers les splendeurs lacustres des Isclots. Ces lacs sont de pures merveilles avec leur teinte tantôt d'un bleu céleste tantôt d'un vert émeuraude. Une fois passé ces lacs, le terrain devient minéral et nous atteignons au bout de 5 heures 30 d'ascension le col des Gourgs Blancs. Le pic Gourdon étant proche, nous gravissons ce dernier par la crête en bon rocher où l'on pose parfois les mains. Le panorama est absolument magnifique.

Nous redescendons par le même itinéraire puis nous gagnons à l'est le col du Pluviomètre puis la Tusse de Montarqué qui sera notre résidence du soir afin d'admirer le coucher du soleil sur les 3000 du Portillon.

Ce fut un bivouac de rève, peu de vent et les crêtes qui s'embrasent au coucher du soleil, un spectacle inoubliable.

 

Le lendemain, nous rejoignons le col du Pluviomètre puis le Port d'Oo par un terrain instable. Nous descendons de ce port en perdant de l'altitude pour gagner par un chaos d'éboulis parfois énorme le port de Gias. Nous ne sommes plus qu'à une heure des Gourgs Blancs. Nous traversons par un cheminement ascendant la face sud des Gourgs Blancs puis nous arrivons à une cheminée avec un bloc coincé qui se contourne par la gauche. Peu avant la fin de cette cheminée, nous bifurquons à gauche. On rejoint ainsi par une escalade en bon rocher la cime des Gourgs Blancs. Le panorama est dantesque notamment sur les posets et le bassin des lacs des Isclots. Nous revenons par le même itinéraire vers le Port de Gias et nous gagnons par une petite sente les pics de Clarabide.

La descente du Port de Gias est extrèmement pénible jusqu'au lac de Clarabide. La longue descente vers le pont du Prat est sans histoire sur un petit sentier qui passe par des sites admirables.

 

1er jour: 1950m de dénivelé pour 10 heures à l'aller pauses comprises.

2ème jour: 700m de dénivelé pour 10 heures pauses comprises.

 

Itinéraire à n'effectuer que par beau temps et pour montagnards confirmés en raison des terrains traversés.

 

1ère journée: Pic Gourdon 3034m, Tusse de Montarqué 2889m depuis le Pont de Prat.

 

101_1462.JPG

Lumière matinale sur le pic Parraouis.

101_1468.JPG

Les Gorges de Clarabide.

101_1479.JPG

Le bleu profond du lac de Caillauas

101_1487.JPG

Lac des Isclots surveillé par le pic Gourdon.

101_1491.JPG

Lac des Isclots.

101_1501.JPG

Lacs des Isclots parsemé d'ilôts.

101_1515.JPG

Aux Isclots.

101_1519.JPGLes superbes lacs des Isclots.

101_1522.JPG

Voici un nouveau né parmis les lacs pyrénéens.

101_1528.JPG

Face Nord des Gourgs Blancs.

101_1533.JPG

Depuis le col des Gourgs Blancs.

101_1537.JPG

Lac Glacé et les 3000 du cirque du Portillon depuis le pic Gourdon.

101_1539.JPG

Les lacs des Isclots en enfilade depuis le pic Gourdon.

101_1550.JPG

Panorama Sud Ouest depuis le pic Gourdon.

101_1542.JPG

Pic Jean Arlaud et Gourgs Blancs depuis le pic Gourdon.

101_1563.JPG

Panorama Est depuis le pic Gourdon.

101_1564.JPG

Spijeoles depuis le pic Gourdon.

101_1568.JPG

Jordan sur la crête du Gourdon.

101 1571

Lac Glacé qui ne l'est plus à cette saison.

101_1582.JPG

Ce laquet sans nom où se deverse dans ses eaux un petit glacier contibue à magnifier ce tableau.

101_1604.JPG

Lac du Portillon surveillé par le groupe Crabioule, Literole, Royo et Perdiguère.

101_1610.JPG

Je ne me lasserais jamais de ce panorama offert par la Tusse de Montarqué entourée de géant de pierre.

101_1618.JPG

Panoramique depuis la Tusse de Montarqué.

101_1624.JPG

Incendie sur les les Crabioules, le Royo et le Perdiguère.

101_1626.JPG

Cette lumière est féerique sur les Spijeoles.

101_1629.JPG

Arbizon depuis notre chambre d'altitude.

101_1636.JPG

La journée s'achève sur le Seil de la Baque.


2ème jour: Gourgs Blancs 3129m, pics de Clarabide 3012 et 3020m.

 

 

101_1638.JPG

Les nuages de haute altitude offrent une palette de couleur incroyable.

101_1639.JPG

Le jour commence à poindre sur le Quayrat et le Lézat.

101_1645.JPG

Gourgs Blancs et Gourdon.

101_1648.JPG

Les crêtes des Gourgs Blancs s'embrasent.

101_1650.JPG

Depuis la Tusse de Montarqué, nous assistons à un somptueux lever de soleil.

101 1658

Ce laquet sans nom sous le col du Pluviomètre sert de miroir au pic des Gourgs Blancs.

101_1660.JPG

Pic Gourdon et pic des Spijeoles.

101_1667.JPG

Pic Gourdon depuis le Port d'Oo.

101_1672.JPG

Pic de Clarabide depuis le Port de Gias.

101_1673.JPG

Le bassin lacustre des Isclots dominé par le Hourgade. Ce pic des Gourgs Blancs offre un panorama fabuleux.

101_1680.JPG

Lac Glacé, Lézat, Crabioules, Perdiguère et Seil de la Baque.

101_1685.JPG

Panorama Ouest du Pic des Gourgs Blancs.

101_1687.JPG

Panorama Nord du pic des Gourgs Blancs.

101_1689.JPG

La plaque commémorative en la mémoire du pyrénéiste Jean Arlaud.

101_1694.JPG

Lac de Gias, Escorbets et Turbon au fond.

101_1696.JPG

La cheminée avec le bloc coincé.

101_1698-copie-1.JPG

Le cylindre du pic de Gias, Posets et pics de Clarabide.

101_1701.JPG

Au Port de Gias, Punta Suelza au fond puis Grand Batchimala.

101_1704.JPG

Depuis le Pic de Clarabide, Vue splendide sur le lac de Clarabide et le lac de Pouchergues.

101_1714.JPG

Face Sud des Gourgs Blancs.

101_1723.JPG

Pic de Gias puis face Sud du Seil de la Baque et Aneto au fond.

101_1726.JPG

Les Posets en pleine face depuis Clarabide.

101_1728.JPG

Dans la descente du Port de Gias, lac de Clarabide puis Grand Batchimala au fond.

101_1731.JPG

Lac de Clarabide.

101_1736.JPG

Depuis le deversoir du lac de Clarabide, vue plongeante sur le lac de Pouchergues, Lustou, Parraouis et Estos au fond.

101_1744.JPG

Au lac de Pouchergues dominé par les hautes murailles de Clarabide.

101_1748.JPG

Quelques Aconits fleurissent encore la belle vallée d'Aygues Tortes.

101_1753.JPG

Derniers regards sur les pics de Clarabide.

101_1756.JPG

Nous voici au dessus de la Soula, Signal de Bassia au fond.

101_1762.JPGLa fin de la randonnée approche. La vallée du Louron depuis le sentier des gorges de Clarabide.


Voir les commentaires

Rédigé par randonnees-pyreneenes.over-blog.com

Publié dans #Aure - Louron

Repost 0