Publié le 22 Juillet 2011

Voici une sortie très sauvage loin des sentiers battus mais de toute beauté.

Au départ de la vallée sauvage de Salenques, c'est une randonnée très variée où l'on chemine dans une très belle forêt de hètres. On suit le GR 11 puis à la première bifurcatiion de sentier, on tourne à droite et rapidement, le sentier se perd en forêt et il y a quelques vagues cairns mais les lieux sont pommatoires. Il faut parfois jouer au sanglier. On retrouve tout de même un sentier discret où l'on observe une riche végétation. A la sortie de la forêt, l'herbe est vite remplacée par des chaos de blocs parfois énormes que l'on contourne laborieusement. On débouche sur un plateau herbeux aux environs de 2100m d'altitude. Il faut bien observer le site pour découvrir sur la gauche un petit cairn qui nous indique de remonter un ressaut. On débouche ainsi sur un petit plateau avec une cascade qui nous fait face. On monte en écharpe à droite de cette cascade pour déboucher sur un chapelet de lacs avec un refuge privé.

On remonte vers le Sud un nouveau ressaut constitué de dalles granitiques. On arrive à l'Estany Negre ou lac Packe. On contourne ce dernier par la gauche à travers un énième chaos de blocs pour arriver à un col entre le sommet 2809m  et le pic Soubiron. On remonte par des pentes faciles le pic SOubiron après 5 heures d'ascension et quelques hésitations. Une fois au sommet quel panorama!!

La descente à vue, est bien plus agréable par le versant Sud et par de tendres pelouses. On rejoint ainsi le plateau paisible des lacs d'Anglos et le GR 11 que l'on suit jusqu'au point de départ.

 

Une randonnée inoubliable pour montagnards expérimentés et à ne faire que par beau temps.

 

1500m de dénivelé pour 8 heures 45 en aller et retour pauses comprises.

 

101_0822.JPGDans la forêt de la vallée de Salenques.

101_0823.JPGLa flore dans cette vallée de Salenques est particulièrement riche avec cet iris des Pyrénées et un lys martagon.

101_0830.JPGVallée de Salenques. Le pic Russell apparait enfin.

101_0834.JPGLe plateau herbeux vers 2100m. Cette vallée de Salenques est magnifique.

101_0838.JPGUn beau pied de lys des Pyrénées.

101_0841.JPGLe petit plateau avec une belle cascade issue de l'Estany Nègre ou lac Packe.

101_0845.JPGLe chapelet de lacs non nommés sur la carte et le petit refuge privé.

101_0847.JPGPic Feixant puis Besiberri Nord au fond.

101_0848.JPGEstany Nègre ou lac Packe puis pic Russell au fond. Nous sommes bien dans un univers entierement minéral caractéristique des hautes régions.

101_0861.JPGQuelques joubarbes au pic Soubiron.

101_0868.JPGPic de Salenques et tuc de Mulleres. Estany Nègre ou lac Packe au premier plan.

101_0869.JPGLes Estanyets de Cap d'Anglos.

101_0871.JPGPanorama Ouest depuis le pic de Soubiron.

101_0879.JPGVue rapprochée sur le Besiberri Nord.

101_0882.JPGLa belle cime du pic Russell

101_0894.JPGPico de Ballibierna et Estany de Cap de Llauset.

101_0902.JPGVers le pic Feixant ou Tuc de la Tallada.

101 0885Vue rapprochée sur les pics d'Eriste et le Posets.

101 0908Le pic Russell dominant l'Estany Nègre ou lac Packe.

101_0911.JPGUn charmant laquet dominant les Estanys d'Anglos.

101_0917.JPGEstany Gran d'Anglos et massif de Besiberri.

101_0927.JPGL'Estany Gran d'Anglos.

101_0929.JPGLe petit refuge d'Anglos.

101_0933.JPGL'Estany Gran d'Anglos.

101_0937.JPGVers le massif des Besiberri.

101_0940.JPGUn bouquet magnifique d'iris des Pyrénées.

101_0950.JPGLe pic Feixant ou tuc de la Tallada a fort belle allure.

101_0953.JPGNous voici dans un sous bois rafraichissant.

Voir les commentaires

Rédigé par randonnees-pyreneenes.over-blog.com

Publié dans #Aneto - Posets

Repost 0

Publié le 19 Juillet 2011

Profitant d'une fenêtre météo favorabale, j'ai réalisé l'ascension de ces deux sommets en partant du lac des Gloriettes.

La vallée d'Estaubé est très belle et c'est un haut lieu du pastoralisme car les troupeaux y sont nombreux.

Le cirque d'Estaubé n'a peut être pas la démesure de celui de Gavarnie ou la grandeur de Troumouse mais il est tout de même magnifique.

Cette vallée d'Estaubé est un véritable champs d'Iris et de nombreuses marmottes et marmottons batifolent ici où là.

A l'approche de la borne de Tuquerouye, l'ascension se fait plus minérale. Le couloir de Tuquerouye est raide et constitué d'éboulis fins. Il est déneigé sauf dans sa partie médiane sur quelques mètres où on peut éviter le névé par les rochers de droite.

A la brèche de Tuquerouye, on prend une bonne claque car la vue sur la face Nord du Mont Perdu baigné à ses pieds par le lac glacé est saisissante.

On descend versant Sud puis on tourne à droite fain de remonter un vallon parallèle à la crête des Astazous. On débouche au col Swan séparant les deux Astazous puis on remonte sans difficulté le grand Astazou qui délivre un panorama somptueux. On revient au col Swan et on gravit le petit Astazou avec un pas de 2ème degré. La vue sur le cirque de Gavarnie est dantesque. On descend par le col d'Astazou et on revient par le lac glacé et la Brèche de Tuquerouye.

Encore une superbe journée de montagne avec une belle journée ensoleillée.

 

1600m de dénivelé pour 9 heures 30 en aller et retour.

 

101_0679.JPGQuelques brebis paissent sur ces verts paturages.

101_0682.JPGLes murailles du Forcarral et du pic de Pinède.

101_0690.JPGCirque d'Estaubé.

101_0692.JPGLe pic Rouge de Pailla émerge de la couche nuageuse.

101_0694.JPGUn marmotton sur le sentier de la Hourquette d'Alans.

101_0697.JPGPort neuf de Pinède, Forcarral et pic de Pinède.

101_0709.JPGLe couloir de Tuquerouye.

101_0713.JPGPic Rouge de Pailla et Piméné au fond.

101_0716.JPGBorne de Tuquerouye.

101_0718.JPGLa vue s'ouvre en remontant le couloir de Tuquerouye.

101 0722On approche du refuge de Tuquerouye.

101_0725.JPGQuelle claque!!

101_0726.JPGLe refuge de Tuquerouye.

101_0733.JPGSans commantaires, simplement grandiose.

101_0737.JPGLe vallon que l'on remonte pour arriver au col Swan.

101_0738.JPGAu col Swan, vue remarquable sur le Mont Perdu et le Cylindre.

101_0740.JPGLes strates du petit Astazou. Vignemale au fond.

101_0742.JPGAu col Swan.

101_0746.JPGTour, Casque et Taillon depuis le Grand Astazou.

101_0750.JPGVue plongeante sur Gavarnie 1700m plus bas.

101_0755.JPGVers le lac Glacé.

101_0759.JPGVers le Pic Long et le Campbielh. Pic Rouge de Pailla en contrebas.

101_0757.JPGVers le Garmo Negro, les pics d'Enfer et le Vignemale.

101_0763.JPGLes nuages ont envahis les hautes cimes de Gavarnie.

101_0768.JPGGrand Astazou depuis son petit frère.

101_0770.JPGDepuis le petit Astazou, vue superbe sur les hauts de Gavarnie. Marboré au premier plan.

101_0776.JPGLe lac Glacé dominé par la muraille du pic de Pinède.

101_0780.JPGPanoramique au lac Glacé.

101_0782.JPGLac Glacé et brèche de Tuquerouye.

101_0784.JPGLac Glacé, Astazou au fond.

101_0791.JPGVallée d'Estaubé.

101_0797.JPGLe Gave d'Estaubé.

101_0801.JPGIris des Pyrénées.

101_0803.JPGQuelques Aconits au bord du lac des Gloriettes.

101_0820.JPGAu lac des Gloriettes, un superbe lys martagon.

Voir les commentaires

Rédigé par randonnees-pyreneenes.over-blog.com

Publié dans #Gavarnie - Troumouse - Ordesa

Repost 0

Publié le 10 Juillet 2011

Voici un circuit idéal à l'écart des foules montant au refuge des Sarradets et à la Brèche de Roland.

En effet, une fois le Port de Boucharo passé, nous croiserons quasiment personne jusqu'à notre retour par la Brèche de Roland.

Du Port de Boucharo, une sente plus ou moins marquée contourne les contreforts des Gabiétous et mène sans histoire à la Forqueta des Gabiétous. De ce lieu, on se demande ou passe l'itinéraire pour l'Escuzana, car de verticales parois semblent empécher tout accès à ce sommet. Il n'en est rien et une large vire se faufile au milieu des falaises et offre déjà des vues remarquables sur le massif du Vignemale et des pics d'Enfer. On débouche ainsi sous le col d'Escuzana et on remonte le sommet calciné de l'Escuzana.

Le panorama sur le revers Sud du cirque de Gavarnie est grandiose!!

Nous nous dirigeons ensuite vers le Nord pour gagner les pics des Gabiétous. Nous remontons la face Sud des pics des Gabiétous par un terrain de lapiaz et par des éboulis croulants pour déboucher entre le deux sommets. La vue sur les abîmes Nord de ces sommets et particulièrement saisissante et le panorama d'une grande qualité.

Il faut aimer la pierre pour effectuer ce circuit mais cet univers entièrement minéral est de toute beauté et le contraste est saisissant entre les calcaires ocres et gris.

Nous effectuons un retour par le collado Blanco et la Bèche de Roland où nous retrouverons la civilisation.

C'est un randonnée qu'il faut réaliser avec une météo parfaite car il n'y a ps de cairns de l'Escuzana aux Gabiétous.

1300m de dénivelé pour 9 heures en aller et retour.

 

101 0323Lever de soleil sur le Taillon et les Gabiétous.

101_0333.JPGDepuis le sentier de la Forqueta, belle vue sur le Garmo Negro et sur le massif du Vignemale.

101_0335.JPGLe massif du Vignemale vu sous un angle original depuis la Forqueta de Gabiétous.

101_0344.JPGD'ici, le passage parait improbable.

101_0353.JPGVire de l'Escuzana se faufilant dans les abîmes calcaires.

101_0360.JPGLe panorama est splendide depuis la vire de l'Escuzana.

101_0364.JPGNous voici dans une cavité des falaises de l'Escuzana.

101_0370.JPGVallée de Broto depuis l'Escuzana.

101_0374.JPGCanyon d'Ordesa depuis l'Escuzana.

101_0378.JPGNous pouvons apprécier ce magnifique paysage que nous offre la cime de L'Escuzana.

101_0381.JPGPico de Tendenera et le groupe Garmo Negro-Enfer depuis l'Escuzana.

101_0380.JPGVoici un aperçu du chemin qu'il nous reste à parcourir jusqu'au Gabiétous au profil altier. Taillon à droite.

101_0386.JPGPico Blanco et Mont Perdu au fond.

101_0393.JPGLa vaste plaine de El Sumidero sous la surveillance du pic de Salarons.

101_0400.JPGUne zone de lapiaz évoquant un glacier pétrifié.

101_0408.JPGGabiétou oriental puis Néouvielle, pic Long et Campbielh.

101_0405.JPG

101_0414.JPGArgualas, Garmo Negro, pics d'Enfer et Balaitous.

101_0417.JPGPanorama Ouest depuis le Gabiétou occidental.

101_0425.JPGLe massif du Vignemale.

101 0407Face Ouest du Taillon.

101_0441.JPGLe Gabiétou occidental en impose depuis son petit frère.

101_0443.JPGPanorama Nord depuis le Gabiétous oriental.

101_0445.JPGGlacier des Gabiétous.

101_0456.JPGDepuis le collado Blanco, la fausse brèche est pointée du Doigt. Plus loin, Marboré, Cylindre et Mont Perdu.

101_0462.JPGAu collado Blanco, regards sur l'Escuzana et sur la face Sud des Gabiétous.

101_0477.JPGLe revers Sud de la Brèche de Roland.

101_0483.JPGIci, le minéral se taille la part du lion et quelques tapis de silènes acaules tentent d'adoucir ce rude paysage.

101_0507.JPG

101_0509.JPGLa face Sud des Sarradets.

101_0516.JPGMarboré dominant la grande cascade de Gavarnie.

101_0520.JPGGlacier du Taillon dominé par le pic éponyme.

101_0531.JPGVallée de Pouey Aspé, le Piméné et les Astazous à droite.

Voir les commentaires

Rédigé par randonnees-pyreneenes.over-blog.com

Publié dans #Gavarnie - Troumouse - Ordesa

Repost 0

Publié le 6 Juillet 2011

Voilà encore un sommet intimiste qui n'attire pas les foules, très certainement à cause de son éloignement et de l'âpreté du terrain qui conduit à cette cime très élégante faisant une superbe apparition dans l'axe de la vallée de Lutour.

La remontée de la vallée de Lutour est très agréable avec ses torrents bouillonnants et ses cascades bondissantes. Peu après la bifurcation des sentiers du col d'Arraillé et des lacs d'Estom Soubiran, nous avons emprunté le sentier du vallon de Labas qui se joue au mieux de l'incroyable chaos de rocher du dit vallon. Nous avons utilisé un grand couloir situé entre le pic principal de Labas et son sommet Nord.

Ce couloir constitué de terre et de fins éboulis est très éprouvant à remonter et il ne vaut mieux pas être nombreux sur ce genre de terrain car le risque de chute de pierres est bien présent. Peu avant la brèche séparative du sommet principal du sommet Nord, on tourne à droite et on pose un peu les mains sur du rocher peu sur pour déboucher sur la cime assez vaste du Labas au panorama grandiose où nous prenons en pleine face le Vignemale.

Pour le retour, nous sommes descendus pas la face Sud qui ne présente pas de difficulté malgré des pentes raides. Nous avons gagné ainsi le lac des Gentianes et le col éponyme. La symphonie lacustre du cirque d'Estom Soubiran débute après le col et nous sommes subjugués par la beauté et la pureté de ces joyaux de la nature. On dirait du saphir liquide et il fait bon à flaner sur les rives de chacune de ces pièces d'eau. 

Une tempête de ciel bleu nous a accompagné pour cette sublime journée. Les crampons et le piolet sont restés dans le sac.

 

1800m de dénivelé pour 10 heures 30 en aller et retour.

 

101_0086.JPG

Le pic de Labas est tout au fond, il y a du chemin à pacourir.

101_0088.JPG

Notre objectif du jour.

101_0101.JPG

Pic de Labas et pic de la Sède.

101_0108.JPG

Superbe ambiance matinale.

101_0113.JPG

Le vallon désolé de Labas.

101_0115.JPG

Nous voici au fond du vallon de Labas, nous prendrons le couloir situé entre les deux névés de gauche.

101_0136.JPG

Grand Tapou, Montferrat, Glacier d'Ossoue et Pique Longue du Vignemale.

101_0141.JPG

Vue rapprochée sur Argualas, Garmo Negro et les pics d'Enfer reconnaissable à la grande dalle de calcaire blanc.

101_0145.JPG

Ardiden et bassin lacustre d'Estom Soubiran.

101_0168.JPG

Bassin lacustre d'Estom Soubiran puis Néouvielle et pic Long au fond.

101_0150.JPG

Tous les sommets de Gavarnie sont présents, quel spectacle!

101_0152.JPG

Casque, Brèche de Roland, Taillon et Gabiétous.

101_0170.JPG

Sommet Nord du Labas, vallée de Lutour et Ardiden à droite.

101_0163.JPG

Argualas, Garmo Negro, pics d'Enfer, Punta Zarre et Grande Fache.

101_0166.JPG

Zoom sur la Pique Longue du Vignemale aux strates géologiques si particulières.

101_0144.JPG

Panorama Sud depuis le pic de Labas

101_0160.JPG

Panorama Sud Ouest du pic de Labas.

101_0177.JPG

Belle vue sur la vallée de Lutour au col d'Estom Soubiran.

101_0186.JPG

Panoramique au col des Gentianes.

101_0188.JPG

Voici un tableau idéal avec au premier plan le lac des Gentianes et le massif du Vignemale.

101_0190.JPG

Lac Glacé dominé par les hautes murailles du pic Sud d'Aspé et su Soum d'Aspé.

101_0206.JPG

Panoramique au petit lac du col.

101 0207

Petit lac du col placé à 2650m d'altitude.

101_0212.JPG

Peu après le petit lac du col, le lac Glacé d'Estom Soubiran.

101_0220.JPG

Lac Glacé d'Estom Soubiran où quelques icebergs flottent à sa surface.

101_0232.JPG

Lac Glacé d'Estom Soubiran.

101_0225.JPG

Ce laquet est idéalemnt placé pour admirer les reflets du pic de Labas.

101_0240.JPG

Le superbe lac Couy et le pic d'Estibe Aute en toile de fond

101_0243.JPG

Panorama grandiose au lac Couy, pic de Pébignau à droite.

101_0244.JPG

Lac Couy et pic d'Estibe Aute.

101_0250.JPGAu lac Couy sous la bienveillance du pic de Pébignau.

101_0257.JPGLe lac d'Estom Soubiran, on distingue au fond le pic Mayouret.

101_0266.JPGLac des Oulettes d'Estom Soubiran.

101_0267.JPGLac de Labas.

101_0273.JPGPanoramique à Estom Soubiran, que c'est beau!

101_0278.JPGAu déversoir du lac des Oulettes d'Estom Soubiran.

101_0285.JPGAu déversoir du lac de Labas.

101_0301.JPGLac d'Estom.

101_0309.JPGSous le lac d'Estom, une belle cascade.

101_0311.JPGLes eaux crystallines du gave de Lutour.

101_0314.JPGEncore une superbe cascade du gave de Lutour.

101_0316.JPGUn dernier regard sur le pic de Labas qui nous laissera de merveilleux souvenirs.

Voir les commentaires

Rédigé par randonnees-pyreneenes.over-blog.com

Publié dans #Cauterets - Marcadau - Panticosa - Vignemale

Repost 0

Publié le 3 Juillet 2011

La Forcanada est un élégant sommet dont l'accès se fait par des vallons secrets. C'est un sommet bicéphale qui offre une vue remarquable sur l'Aneto et où l'on trouve très peu de monde.

Le sentier qui suit le vallon d'Arriu Nère est envahi par la végétation et cela démontre la faible fréquentation de ces lieux enchanteurs. Ce vallon d'Arriu Nère offre une palette botanique remarquable avec notamment de nombreux lys martagon et même un très beau pied de lys des Pyrénées.

Le site du lac Deth Horo est enchanteur et la Forcanada qui s'élève droit vers le ciel vient se mirer dans ses eaux.

Le final de la Forcanada est très sympathique avec quelques pas de deuxième degré pour le sommet Sud et le sommet Nord le tout dans un rocher peu sur et exposé.

 

1450m de dénivelé pour 9 heures 15 pauses comprises.

 

100_9939.JPGDépart de la randonnée à la Pleta de Horno.

100_9943.JPGLa Forcanada apparait dans toute sa splendeur.

100_9944.JPGPeu avant le lac deth Horo, une belle surprise avec ces lys des Pyrénées

100_9948.JPGLac deth Horo et la cime hardie de la Forcanada.

100_9954.JPGCe paysage est harmonieux avec le petit lac deth Horo et la silouhette altière de la Forcanada.

100_9958.JPGReflets de la Forcanada dans le lac deth Horno.

100_9960.JPGBelle ambiance matinale au lac deth Horo où ses eaux se perdent au fond d'un gouffre pour ressurgir à la Pleta de Horno.

100_9977.JPGAnémone des Alpes.

100_9986.JPGDepuis la brèche 2853m, belle vue sur le pic de Sauvegarde et de la Mine. Mail dera Artiga au premier plan.

100_9990.JPGEscalade sur le sommet Sud de la Forcanada.

100_9996.JPGEstanhon des Pois d'un bleu céruléen.

101_0007.JPGPerdiguère, Royo, Litérole, Crabioules et Maupas.

101_0011.JPGPanorama somptueux depuis la Forcanada, c'est un véritable régal!!

101_0017.JPGQuel panorama!!

101_0015.JPGEstanys de l'Escaleta, Perdiguère au fond puis les bornes géantes du Sauvegarde et de la Mine.

101_0019.JPGPic d'Aneto.

101_0020.JPGTuc de Molières et pic Russell au fond.

101_0023.JPGVue plongeante, vers l'Estanhon des Pois, pid du Gar et Cagire au fond.

101_0030.JPGVers les sommets du Couserans avec le Maubermé, le Valier et le mont Rouch.

101_0037.JPGBesiberri Nord et Pic Feixan ou Tuc de la Tallada.

101_0038.JPGAu sommet de la Forcanada. Content d'être là.

101_0044-copie-2.JPGDerniers regards sur le sommet Nord de la Forcanada.

101_0050.JPGBesiberri Nord, Tuc dera Gerbosa et Pic Feixan ou tuc de la Tallada.

101_0055.JPGVoici l'éboulis que nous avons remonté pour accéder à la brèche 2853m.

101_0060.JPGVal d'Arriu Nère.

101_0065.JPGLes lieux sont paisibles et propices à une petite sieste. Lac deth Horo.

101_0076.JPGDryade à huit pétales.

101_0079.JPGFin de la randonnée avec ces superbes lys martagon.

Voir les commentaires

Rédigé par randonnees-pyreneenes.over-blog.com

Publié dans #Val d'Aran - Encantats

Repost 0