Publié le 28 Juillet 2010

Bonjour à tous,

Voici un petit récit de deux journées de randonnée entre la France et l'Espagne autour du massif du Balaitous.

Avec mon compagnon de rando, nous partons du parking du plan d'Aste. Notre objectif du jour est l'ascension du Palas par la cheminée Ledormeur. La remontée du vallon de Larribet est toujours aussi belle. Elle atteint son apogée au environ de La Claou.

Peu avant le port du Lavedan, il reste un bon névé à traverser avec une neige béton, les crampons- piolet sont de rigueur. On passe le port puis on rejoint la cheminée Ledormeur qui ne pose pas de problème particulier par temps sec. Il faut tout de même être vigilant. Le sommet du Palas offre une vue magnifique notamment sur le bassin des lacs d'Arrémoulit et d'Arriel.

Nous descendons par la même voie puis descente directe aux lacs d'Arriel par des éboulis malcommodes. Il ne faut pas être allergique au caillou.

Repos au refuge de Respomuso, pour une nuit réparatrice avant la longue journée qui nous attends.

Le lendemain, départ du refuge pour emprunter le Gr 11 en direction du col de Tebarray puis du col d'Enfer. Le site du lac de Tebarray est étonnant. Cela ressemble à un lac de cratère.

Nous entamons la montée vers les pics d'Enfer qui est un massif surprenant avec ses immenses dalles de calcaire blancs qui contrastent avec le brun des schistes. Du sommet des pics d'Enfer, la vue est sublime sur de nombreuses célébrités et sur le bassin des lacs Azules.

Retour très long par l'Ibon de Llena Cantal puis le port de la Peyre Saint Martin et enfin le parking du Plan d'Aste.

Deux grosses journées de rando environ 10 heures chacune, mais inoubliables au vue des paysages traversés.

 

Première journée: Pic de Palas 2974m.


100_5674.JPGVallon de Larribet, le Palas commence à se dévoiler tout au fond.

100_5691.JPGRefuge de Larribet.

100_5699.JPGAu lac de Batcrabère, nous sommes maintenant dans un environnement de haute montagne.

100_5701.JPGLes lacs de Batcrabère en enfilade.

100_5703.JPGLe Balaitous.

100_5710.JPGDu port du Lavedan, la vue s'ouvre sur les sierras espagnoles et le pic d'Arriel. De gros orages ont du sévir sur le secteur au vue de la couleur du lac d'Arriel.

100 5720Du sommet du Palas, vue plongeante sur les lacs d'Arrémoulit.

100_5724.JPGVers le Lurien et le lac d'Artouste.

100_5729.JPGLe Balaitous et les Frondellas.

100_5738.JPGLa cheminée Ledormeur.

100_5750.JPGIbon d'Arriel Bajo.

100_5752.JPGIbon d'Arriel Bajo

100_5758.JPGUn pin tortueux.

100_5768.JPG

Arrivée à Respomuso pour un repos bien mérité.

 

Deuxième journée: Pics D'Enfer 3082m et 3076m.

100_5772.JPG

Cirque de Piedrafita au petit matin.

100_5782.JPG

L'ibon de Llena Cantal sert de miroir au massif du Balaitous.

100_5791.JPG

Du col de Tebarray, vue vers les pics d'Enfer.

100_5796.JPGIbon de Tebarray.

100_5798.JPG

Les dalles calcaires des Pics d'Enfer.

100_5802.JPG

Depuis le pic d'Enfer occidental, le Garmo Negro surveille les ibones de Pondiellos recouverts de leur carapace de glace.

100_5810.JPG

Vers le Pic de Cambalès et la Grande Fache.

100_5816.JPG

Vers la sierra de Partacua: Telera, Collarada.

100_5820.JPG

Du pic d'Enfer Central, vue sublime sur les ibones Azules et le lac de Bachimana.

100_5835.JPG

Panorama depuis le pic d'Enfer Central.

 100_5842.JPG

Vue de l'arête qui sépare le pic Central du pic occidental. L'Ossau et le Balaitous sont bien visibles.

100_5843.JPG

Vers le Vignemale.

100_5849.JPG

Ibon de Tebarray dominé par le pic éponyme. Balaitous au fond.

100_5861.JPG

Ibon de Tebarray, quelques icebergs flottent à sa surface.

100_5867.JPG

Ibon de Llena Cantal au soleil.

100_5871.JPG

Grande Fache depuis la plaine de Campo Plano.

100_5876.JPG

Ibon de Campoplano

100_5882.JPGLac de Rémoulis avant la longue descente de la vallée de la Peyre Saint Martin.


Voir les commentaires

Rédigé par randonnees-pyreneenes.over-blog.com

Publié dans #Cauterets - Marcadau - Panticosa - Vignemale

Repost 0

Publié le 21 Juillet 2010

Je vous livre un compte rendu de mes deux journées de randonnées en solo dans l'univers du parc national d'Aiguestortes y Sant Maurici plus communément appelé "Encantats" par les Français.

Le départ s'est effectué depuis le parking terminal situé en amont du village d'Espot. A la rencontre du refuge Ernest Malafré, j'ai emprunté le magnifique vallon de Monestero où il n'y avait personne. Quel bonheur de remonter ce superbe vallon avec ses cours d'eau aux eaux cristallines et ses bosquets de pins à crochets.

Le petit lac de Monestero est une pure merveille avec ses couleurs émeraude où se mire l'aiguille de la Grande Encantat.

Je remonte ensuite vers le col de Peguera puis par une sente bien cairnée, j'atteins une brèche pour atteindre la crête du Péguèra. De l'escalade des gros blocs sommitaux ne pose aucun problème.
Du haut de ses 2983m , le sommet du Péguera offre une vue exceptionelle sur le bassin des lacs de Colomina.
Le pic Dels Vidals (2902m) n'étant pas loin et pour compléter la vue, je retourne au col de Peguera et au jugé, car il n'y aucun cairn, j'atteins ce sommet sans difficulté particulière. Belle vue sur le bassin lacustre de Cubieso-Catieso.
Ensuite descente par les Estanys Dels Vidals d'Amunt et vers le sympathique refuge de Colomina.

Le Lendemain, depuis le refuge de Colomina, montée vers le col de Saburo afin de rejoindre sans histoire le Tuc de Saburo (2906m). Descente par le vallon de Peguera où la moindre cuvette est occupée par un lac. On dirait des fragments de mer que cette dernière a laissé en se retirant.

Le refuge Josep Maria Blanc est posé sur une presqu'ile de l'Estany Tort de Peguera et est propice à une halte pour y déjeuner.

Descente ensuite par une piste insipide et sous une certaine chaleur.

Deux journées de randos inoubliables car j'ai également pu observer grâce à une erreur de cheminement au niveau d'une bifurcation de piste, un grand tétras et une femelle avec ses petits.

 

Pic de Péguèra 2983m, Pic dels Vidals 2902m (Première journée).

100_5356.JPGDépart de la rando, la petite Encantat fait forte impression.

100_5359.JPGLes aiguilles des Encantats.

100_5364.JPGLe val de Monestero. Le Péguera apparait au fond.

100_5378.JPGPeu avant l'Estany de Monestero.

100_5398-copie-1.JPGEstany de Monestero, miroir de la Grande Encantat.

100_5407.JPGLa face Nord du Péguèra en impose.

100_5441.JPGPanorama saisissant sur les lacs de Colomina.

100_5443.JPGVers l'Aneto et le Gran Tuc de Colomers.

100_5468.JPGVallée de Péguera. Estany Gran de Péguera puis Estany Nègre de Péguera

100_5472.JPGMaubermé et Bassiero à droite.

100_5473.JPGBassin lacustre de Colomina.

100_5475.JPGLe final du pic de Peguera.

100_5482.JPGPic Dels Vidals.

100_5492.JPGEstanys de Cubieso, Catieso et Morto depuis Dels Vidals.

100_5494.JPGPic de Péguera depuis Dels Vidals.

100_5509.JPGEstany d'Amunt de Vidals.

100_5526.JPGEstany de Mar dominé par la Mainera.

100_5534.JPGArrivée au refuge de Colomina.

 

Tuc de Saburo 2906m (Deuxième journée).

100_5536.JPGLe lendemain, départ du lac de Colomina.

100_5571.JPGL'immense Estany de Mar.

100_5590.JPGLe Tuc de Saburo est proche.

100_5591.JPGPic de Péguera depuis Saburo.

100_5596.JPGEstany de Saburo, Estany de Mar, Estany de Colomina: la symphonie des lacs continue depuis le Tuc de Saburo.

100_5598.JPGPanorama Sud depuis le Tuc de Saburo.

100_5600.JPGPic de la Mainera puis Montsent de Pallars au fond.

100_5610.JPGEstany de Cap de Port

100_5628.JPGEstany de la Llastra.

100_5629.JPGEstany de la Coveta.

100_5635.JPGLes eaux profondes de l'Estany Nègre de Péguera.

100_5640.JPGEstany Tort de Peguera, une véritable mer intérieure.

100_5656.JPGEstany Negre de Peguera.

100_5661.JPGEstany Tort de Péguera.

100_5667.JPGRefuge Josep Maria Blanc posé sur une presqu'ile.

Voir les commentaires

Rédigé par randonnees-pyreneenes.over-blog.com

Publié dans #Val d'Aran - Encantats

Repost 0

Publié le 8 Juillet 2010

Hier, une randonnée de toute beauté m'a conduit au val de Gerber constellé de lacs de toutes formes et toutes tailles d'un bleu céruléen. J'ai poussé ensuite jusqu'au col du lac Glaçat puis au col d'Amitges. Le tuc de Saboredo est à portée de mains ou plutôt de pieds. Ce sommet offre alors un superbe panorama sur les Encantats et le bassin lacustre de Saboredo.

Le val de Gerber est peu fréquenté et encore une fois, je me suis trouvé seul au sommet. Un vrai régal. Il est encore agréable de trouver des vallons sauvages loin des sites sur-fréquentés.

 

100_5122.JPGVal de Gerber, les lieux sont déjà enchanteur.

Estany de Gerber au matin.

100_5179.JPGUne laquette. Aiguilles de Saboredo au fond.

100_5187.JPGEstany de l'Illa dominé par le pic de Bassiero et d'Amitges.

100_5206.JPGLac Glaçat puis Aiguilles de Saboredo.

100_5210.JPGVal de Gerber et sa constellation de lacs.

100_5214.JPGDepuis le col d'Amitges, le Tuc de Saboredo.

100_5215.JPGAu col d'Amitges, Belle vue vers le Peguera et le Subenuix. Aiguilles d'Amitges au premier plan.

100_5226.JPG

Au Tuc de Saboredo, vue spectaculaire sur les lacs éponyme et sur l'Aneto au loin.

100_5240.JPGZoom sur le pic de Peguera et le Monsent de Pallars.

100_5249.JPGVue détaillée sur le Gran Tuc de Colomers puis Punta Alta et massif de Besiberri.

100_5258.JPGPanorama Sud depuis le Tuc de Saboredo.

100_5291.JPGAu col du lac Glaçat, la vue est  belle avec l'Aneto et les Besiberri en toile de fond.

100_5310.JPGIl faut maintenant descendre mais le retour sera enchanteur avec ici l'estany Redo et l'estany Llong.

100_5314.JPGEstany llong.

100_5320.JPGL'estany de Gerber.

100_5327.JPGUne belle cascade.

100_5335.JPGL'Estany de Gerber.

100_5341.JPGPanoramique à l'Estany de Gerber.

100_5342.JPGDéversoir de l'Estany de Gerber.

100_5348.JPGL'estany Petit de Gerber.

100_5349.JPGL'Estanyola de Gerber pour finir cette journée sublime.

Voir les commentaires

Rédigé par randonnees-pyreneenes.over-blog.com

Publié dans #Val d'Aran - Encantats

Repost 0

Publié le 2 Juillet 2010

Hier, avec Robert, une randonnée somptueuse nous a amené au Besiberri Sud et au Comaloforno.

Départ peu après Caldès de Boi par un sentier en sous bois très bien tracé et énergique qui nous fait gagner rapidement de l'altitude.
Le sentier débouche sur une succession de clairière et les lieux sont déjà enchanteurs avec des bosquets de pins agrémentés de bouquets de rhododendrons. On franchit ensuite le verrou glaciaire des Estanys Géména par un cheminement bien cairné.

L'estany Gemena de Baix est magnifique avec ses deux petits ilots. La montée se poursuit vers le col d'Abellers ou on trouve la neige au dessus des estany Gelat. Cette dernière facilite notre progression vers le col. La montée vers le Besiberri Sud est sans histoire et de le panorama est splendide notamment sur l'Aneto.

Du Besiberri Sud, le Comaloforno est très tentant et Robert l'avait dans la tête depuis un moment. La crête qui mène à ce sommet est déneigée. On part par le versant occidental, on escalade un petit mur et quelques cheminées et on atteint la croix sommitale du Comaloforno.

Ce sont des sommets qui se méritent.

Un grand merci à Robert pour sa gentillesse et pour cette superbe journée avec une super météo.

 

100_4988.JPGVers le Pla de la Cabana.

100_4992.JPGUn jeune pin prend racine sur une souche de son ancètre.

100_5003.JPGPanoramique au bassin lacustre de Géména.

100_5005.JPGLes sommets se reflètent dans l'estany Gemena de Baix.

100_5017.JPGEstany Géména de Dalt.

100_5022.JPG

Les Estanys Géména en montant vers le col d'Abellers.

100_5024.JPGZoom sur l'Estany Géména de Baix.

100_5029.JPGLes Estanys Gelat se débarrassent de leur carapace de glace.

100_5033.JPGLe Besiberri del Mig ou Pic Simo.

100_5038.JPGAu sommet du Besiberri Sud.

100_5041.JPGLa crête qui relie le Besiberri Sud vers le Comaloforno.

100_5043.JPGBelle vue sur le massif de la Maladeta.

100_5054.JPGVers le Besiberri Nord.

100_5056.JPGPanorama Ouest depuis le Besiberri Sud.

100_5059.JPGVers le bassin lacustre de Géména.

100_5061.JPGLa croix sommitale du Comaloforno, Aneto au fond.

100_5066.JPGVers la Punta Alta de Comalesbienes.

100_5069.JPGPanorama depuis le pic de Comaloforno.

100_5071.JPGZoom sur la canine du Besiberri Nord.

100_5082.JPGSur la crête entre Comaloforno et Besiberri Sud.

100_5085.JPGCette crête est parfois très découpée.

100_5091.JPGVers Travessani.

100_5113.JPGLes cours d'eau bouillonnent en cette saison de fonte des neiges.

Voir les commentaires

Rédigé par randonnees-pyreneenes.over-blog.com

Publié dans #Val d'Aran - Encantats

Repost 0